twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie mobile : L’ARTAO veut "un seul réseau" dans l’espace CEDEAO

mardi 12 juillet 2016

L’Association des régulateurs de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO) souhaite l’instauration du ‘’free roaming’’ dans l’espace CEDEAO qui, de fait, deviendrait ainsi un ‘’one area network’’, a expliqué le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP), Abdou Karim Sall.

‘’Comme il existe la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO, il faudrait qu’on l’applique aussi dans le domaine des télécommunications en créant ce qu’on appelle communément le +one area network+ qui permettra au citoyens dans la zone communautaire de se déplacer avec son téléphone en émettant et en recevant des appels sans payer des frais supplémentaires de roaming‘’, a-t-il expliqué.

Il s’exprimait lors d’un atelier organisé par l’‘’ARTAO’’ sur la problématique de la mise en place d’un ‘’free roaming’’ en Afrique de l’Ouest, en présence de plusieurs experts des télécommunications.

En pratique, l’itinérance (ou « roaming ») désigne la faculté des abonnés d’un opérateur de réseau mobile à utiliser les services de téléphonie mobile (voix ou données) de différents réseaux au fur et à mesure de leurs déplacements

Pour le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, le ‘’free roaming’’ est un facteur d’inclusion et de solidarité au-delà des frontières à travers le ‘’ one area network ‘’ qui est adopté par d’autres pays comme les pays du corridor nord. Mais il estime qu’il ne peut se faire que si tous ces pays donnent leur accord.

L’Association des régulateurs des télécommunications d’Afrique de l’Ouest (ARTAO) a été créée en novembre 2002. Son siège se trouve à Abuja, au Nigeria. Elle est forte de 15 pays membres qui ont adhéré par l’intermédiaire de leurs autorités nationales de régulation des télécommunications et des postes.

Le secrétaire général exécutif de l’ARTAO, El hadj Maman Laminou, a expliqué que cette rencontre sur le free roaming avec les différents acteurs du secteur de la télécommunication permettra de trouver un consensus pour mettre fin aux coûts supplémentaires indus en cas de déplacement d’un pays à l’autre.

(Source : APS, 12 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)