twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Téléphonie : Il n’y a aucune augmentation des tarifs des clients finaux, selon la Sonatel

samedi 11 avril 2015

La prétendue hausse des tarifs à l’international des appels téléphoniques, qui défraie la chronique en ce moment, a été démentie par la Sonatel. Dans un communiqué rendu public, hier, l’opérateur indique que le repositionnement opéré sur les tarifs de reversement sur le mobile ne concerne que les opérateurs et n’entraine aucune augmentation des coûts à l’international chez les clients finaux.

Dans un communiqué signé par son directeur de la Communication institutionnelle et des Relations extérieures, Abdou Karim Mbengue, la Sonatel « dément formellement la prétendue augmentation des tarifs des clients finaux dans les pays de la sous-région et de la diaspora de manière générale ». La radio privée Rfm avait annoncé une hausse du coût de l’appel téléphonique entrant par la Sonatel. Mais, précise l’opérateur téléphonique, « le repositionnement observé sur les tarifs n’entraine aucune augmentation des tarifs à l’international des clients finaux ». Il a été indiqué que « les tarifs réceptionnés par Sonatel concernent uniquement ceux de reversement sur les communications internationales qui ne concernent que les opérateurs ». M. Mbengue déclare que le repositionnement effectué par la Sonatel est « une réponse, par réciprocité, à la hausse opérée, depuis le début de l’année 2015, par la quasi-totalité des opérateurs de la sous-région sur leurs tarifs de reversement sur les communications internationales entrantes ». La Sonatel a donc décidé de repositionner ses tarifs de reversement et estime qu’une telle mesure n’entraîne aucune augmentation des tarifs à l’international de ses clients finaux.

Nous avons tenté d’en savoir un peu plus du côté de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), mais nos tentatives sont restées vaines. Les responsables que nous avons pu joindre nous ont tous renvoyé auprès de leur directeur général. Ce dernier nous a fait savoir qu’il est en ce moment en séjour à l’étranger. Toutefois, le gouvernement, lors du Conseil des ministres de jeudi dernier, a tenu à informer « qu’à ce jour, aucune mesure d’ordre juridique, économique ou technique relative à une augmentation des tarifs de communication n’a été prise ». Le ministre des Postes et des Télécommunication ajoute que « pour une régulation efficace du secteur des télécommunications, des dispositions sont désormais prises pour permettre à l’autorité de régulation d’exercer un contrôle approprié sur les appels entrants locaux et sortants du Sénégal ». Il fait remarquer que cet exercice non assujetti à une surtaxe ne peut entraîner une quelconque hausse des tarifs de communication.

Seydou Prosper Sadio

(Source : Le Soleil, 11 avril 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)