twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tarification des communications : Les régulateurs nationaux de la zone UEMOA en conclave à Abidjan

mardi 30 août 2022

La treizième réunion du comité des régulateurs nationaux des télécommunications (Crtel) des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’est ouverte ce mardi 30 Aout 2022 à Abidjan. Durant 72heures, les participants vont plancher sur des communications internationales dans l’espace Uemoa.

A l’ouverture des travaux, M. Diakité Coty Souleymane, le président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’ivoire (Artci), a indiqué que cette 13è réunion du Crtel se propose de discuter des défis liés à la tarification des communications internationales, à la qualité des services de télécommunications offerts et aux tarifs sociaux pour permettre un accès facile à internet pour les populations de l’espace communautaire.

Non sans souligner que :« Les défis du secteur des télécommunications dans notre communauté restent encore nombreux et le succès de notre présente rencontre réside, entre autres, dans notre capacité à trouver des solutions efficaces et pérennes pour une amélioration continue de la qualité des services des télécommunication offerts à tous à des prix abordables, à faciliter les communications dans notre espace sous-régionale »

Par ailleurs, il a annoncé qu’un plan d’actions devra être dégagé pour la mise en œuvre effective d’offres sociales d’accès à internet afin de réduire les barrières qui empêchent les populations vulnérables de profiter pleinement des bénéfices offerts par le numérique.

De son côté, M. Thierry Kouamé, le directeur de cabinet du commissaire de l’Uemoa en charge de l’économie numérique, a déploré le faible taux de pénétration de l’internet dans l’espace communautaire qui est de 30%.

« Pour l’instant, nous notons que le taux de pénétration de l’internet est encore trop faible pour notre espace communautaire et si nous voulons arriver à développer cet espace, cela passera par une amélioration de l’accès à internet », a fait savoir M. Kouamé. Notons que la douzième réunion du Crtel s’est tenue à Ouagadougou au Burkina-Faso. Cette douzième réunion a permis d’amender et d’examiner le projet de texte communautaire visant la promotion des usages numériques ainsi qu’à formuler des recommandations sur la baisse des tarifs des communications sous-régionales.

Bamba Moussa

(Source : AllAfrica, 30 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik