twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TIC : Huawei et l’UA signent un nouvel accord pour le renforcement de leur partenariat technique

samedi 1er juin 2019

Quatre ans après leur premier accord, l’Union Africaine et le géant chinois des technologies de pointe, Huawei ont remis le couvert, dans un contexte très particulier. Dans un communiqué publié vendredi, l’entreprise a annoncé la signature d’un nouveau protocole d’accord avec l’UA, en vue de renforcer les capacités de leur partenariat technique dans le domaine des TIC. Le haut débit, le Cloud Computing et la 5G sont quelques-uns des aspects concernés par cet accord.

Huawei et l’Union africaine (UA) ont décidé de renforcer leur partenariat technique dans le domaine des TIC. Les deux parties ont signé un protocole d’accord ce vendredi 31 mai en ce sens à Addis-Abeba. Dans le communiqué à cet effet, le groupe chinois a indiqué que cet accord signé par l’intermédiaire de Thomas Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l’UA et Philippe Wang, vice-président de Huawei pour la région Afrique du Nord, consolide leur collaboration et établit les dispositions nécessaires pour assurer une coopération efficace en matière de TIC.

« L’objectif principal du protocole d’accord est de renforcer leur partenariat dans les 5 domaines suivants : le haut débit, l’Internet des Objets (IoT), le Cloud Computing, la 5G et l’intelligence artificielle », précise le communiqué.

Le nouvel accord, signé pour une période de 3 ans « offre aux différents départements de l’UA, de nouvelles possibilités de partager leur expérience avec Huawei dans le domaine de la gestion et de l’exécution de projets TIC à l’appui du développement des TIC sur le continent africain, notamment la cyber-sécurité, la cybersanté, l’éducation en ligne et autres applications connexes ». Le partenariat s’assortit par ailleurs d’un volet formation, puisque « les deux parties collaborent également pour trouver des talents locaux afin de les former aux défis numériques futurs de l’écosystème technologique ».

Un accord pour mettre fin aux "rumeurs" d’espionnage Pour la firme chinoise basée à Shenzhen, c’est aussi l’occasion de mettre un terme aux rumeurs d’espionnage dont elle était la cible. « Huawei, partenaire stratégique pour la numérisation de l’Afrique s’engage à apporter à l’Union africaine une expérience unique qui répond à leurs attentes et leurs besoins, notamment en matière de transfert technologique et de connectivité », a déclaré Philippe Wang à l’issue de la signature du protocole. Pour Thomas Kwesi Quartey, la collaboration montre que le continent est prêt « à jouer un rôle majeur dans la construction de son avenir numérique ».

Toujours est-il que cet accord avec l’Afrique, 2ème plus grand marché mobile du monde après l’Asie, a l’air d’une bouffée d’oxygène pour l’entreprise aux plus de 100 milliards de dollars de chiffres d’affaires réalisée l’année, épicentre de la guerre commerciale que se livrent depuis plusieurs semaines la Chine et les Etats-Unis sur fond de protectionnisme et d’embargo.

(Source : La Tribune Afrique, 1er juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)