twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Système de surveillance des pirogues en mer : Un GPS satellitaire pour sauver des vies

jeudi 17 juillet 2014

Avec la recrudescence des accidents en mer, un GPS satellitaire est en train d’être mis en place pour une meilleure surveillance des pirogues afin de réduire les pertes en vies humaines.

La pêche artisanale occupe une place importante dans l’économie du Sénégal. Cependant, cette activité génératrice de revenus est confrontée à d’énormes problèmes tels que la sécurité des embarcations qui disparaissent fréquemment en haute mer, la localisation des pirogues dans leur déplacement et les nombreux naufrages et cas d’accidents avec des pertes en vies humaines et de matériels. Face à une telle situation, les autorités s’activent pour trouver une solution durable qui permet de sécuriser le déplacement des pêcheurs depuis le départ jusqu’au retour.

C’est ainsi qu’un système de géo-localisation via satellite a été proposé par une société espagnole Webvion S.L permettant d’éviter le maximum de morts et de problèmes chez les pêcheurs artisanaux. Ce système GPS est en test depuis hier à Dakar. Selon un technicien de Webvion en l’occurrence Manuel Mateu, ce système permettra de trouver la pirogue qui a des problèmes et de pouvoir le secourir. ‘’C’est un système qui couvre tout le monde. On saura dans quelle zone se trouve la pirogue et tout ce qui s’y passe. Nous avons fait une proposition au gouvernement et si elle est acceptée, on va commencer sans tarder la formation des pêcheurs’’, a expliqué M. Mateu.

Pour Boubacar Diop, pêcheur à Soumbédioune, ce GPS satellitaire leur est d’une grande utilité. ‘’C’est un très bon système de secours. C’est des GPS qui déclinent notre positionnement en mer dès que nous avons des problèmes. Nous le réclamons parce que nous ne voulons plus de naufragés en mer. Nous demandons une subvention de l’Etat pour l’acquisition de ce produit s’il est accepté. Actuellement, nous sommes en période hivernale, donc ce système nous permettra d’aller en haute mer et faire monter notre productivité’’, a ajouté M Diop.

Le chef de la division sécurité pêche artisanale à la direction de la protection et de la surveillance des pêches, Adama Faye, a estimé que c’est une innovation majeure dans le sous-secteur de la pêche artisanale. D’autant plus qu’en moyenne, au niveau des statistiques, on note des pertes en vies humaines de 35 à 40 personnes par an et des dégâts matériels qui se chiffrent à des centaines de millions. ‘’Le milieu des pêcheurs est assez informel donc il y a des pertes en vies humaines qui ne nous parviennent souvent pas. On est présentement à la phase test de ce produit. Mais si l’on arrive à introduire ce système dans la pêche artisanale, l’Etat aurait atteint un de ses objectifs, lequel consiste à réduire drastiquement les pertes en vies humaines en mer’’, a-t-il soutenu.

Viviane Diata

(Source : Enquête, 17 juillet 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)