twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Syndicat national des travailleurs de la Sonatel : Le secrétaire général ouvre sa succession

vendredi 15 juillet 2005

Le Syndicat national des travailleurs de la Sonatel (Syts) a débuté, hier jeudi 14 juillet 2005, à Saly-Portudal, un atelier pour la tenue de son Bureau national et une réflexion autour du patriotisme d’entreprise. .Ibrahima Konté, le secrétaire général du syndicat a déclaré sa succession ouverte à la tête de la structure qu’il dirige. La présente décision relèverait d’une position individuelle d’une part après 30 années de militantisme syndical et d’autre part par le fait que les statuts en vigueur ne lui permettent de cumuler plus de deux mandats .En outre,il a affirmé qu’ ’il faut savoir passer le flambeau et sortir par la bonne porte ». Dans cette dynamique, il a expliqué les mobiles de la tenue d’un Bureau national du Syts au niveau de Saly-Portudal pour préparer les candidatures afin que les choses se passent de manière civilisée. Sous un autre angle, le concept du patriotisme d’entreprise occupe une place dans le conclave qui réunit les syndicalistes de la Sonatel, la direction des ressources humaines et différents invités. Dans ces assises, Ibrahima Konté a mis en relief les enjeux auxquels est confronté leur outil de travail. Il s’agit du problème de la libéralisation du secteur qui n’est pas encore bouclée ,celui de l’évolution des technologies changeant radicalement et rapidement mais aussi rendant obsolètes les connaissances anciennement acquises. Le dernier point soulevé reste pour lui « la concurrence perceptible par l’ouverture dans le secteur » . Le secrétaire général du Syts n’a pas manqué de soulever le changement de configuration opérée au niveau de la Sonatel. Cette dernière, à son avis, « a une dimension internationale, se déploie en dehors du territoire national et étend ses tentacules dans la sous région ». Le fait qu’elle soit reliée au groupe France Télécom qui a des filiales dans plusieurs parties du monde met en évidence leurs relations avec l’étranger. Ceci constitue aussi, suivant son exposé des faits, une obligation d’adaptation des travailleurs de la Sonatel et de ses syndicalistes à l’environnement. Ibrahima Konté pense en outre que la défense de l’entreprise est une nécessité comme celle du pays .Le contraire pour lui serait inconcevable .Des raisons multiples évoquées illustrent sa pensée. Selon ses propos, la Sonatel contribue de 6% au produit intérieur brut et est aussi la première entreprise de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) de l’Uemoa (union économique et monétaire ouest africaine.

Alassane Diène, le directeur des ressources humaines, à propos de ces grandes questions évoquées plus haut, a loué le partenariat avec les syndicats existant au sein de leur entreprise. A son avis ,ces derniers ont été au cœur des grands événements qui ont émaillé la vie de la Sonatel. Citant la privatisation ou la libéralisation, il a rappelé que « l’atelier s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement du patriotisme des syndicats qui s’investissent dans la défense des intérêts de toutes les parties prenantes ,travailleurs ,actionnaires et clients ». Il n’a pas manqué aussi de dire que la Sonatel continue sur cette même lancée pour disposer de ressources humaines de qualité, ce qui est une tradition pour la boîte. « Nous devons recruter les meilleurs et les garder chez nous pour faire face à la concurrence et à la libéralisation ». Pour pérenniser cette action, le responsable a affirmé que la "Sonatel consacre 8 % des charges du personnel à la formation .

Samba Niébé BA

(Source : Sud Quotidien, 15 juillet 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)