twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Surfer sur son téléphone : « Alizé » rejoint enfin « Tigo »

vendredi 23 décembre 2005

Les clients d’Alizé, premier opérateur de la téléphonie mobile au Sénégal, n’ont désormais plus rien à envier aux utilisateurs de sa concurrente Tigo. La Sonatel Mobile vient de mettre à leur disposition un nouveau produit « Internet mobile », un produit déjà disponible chez les clients de la Sentel. Ce produit, à en croire le directeur, Léon-Charles Ciss, au-delà des aspects techniques innovants, est plutôt « un service » offert surtout aux opérateurs économiques sénégalais.

Ils pourront surfer à volonté à partir de leur cellulaire ou de leur ordinateur portable à tout moment, et à tout lieu, et faire des affaires. En clair, la Sonatel mobiles, à travers Alizé, vient de mettre la téléphonie mobile sur Internet. Le lancement s’est fait hier, dans les salons du Méridien Président.

C’est une évolution dans les services offerts aux utilisateurs de l’internet que la Sonatel vient de réaliser. En effet, jusqu’ici, c’est plutôt le réseau Global System for Mobile Communication (Gsm) qui prédominait en permettant les communications vocales avec une meilleure transmission des messages textes (Sms). L’avènement du General Packet Radio (Gprs) permet cependant de procéder à des échanges rapides sur un mobile et à partir d’un ordinateur portable. En plus, il permet d’avoir des voix, des textes de message, des données et images. L’utilisation de ce service reste pour l’instant limité aux seuls abonnés de « Téranga » qui, jusqu’au mois de février, ont la latitude de surfer à merveille sans bourse délier.

Les futurs utilisateurs devront cependant patienter, car les dirigeants de la Sonatel perdent le réseau quand on leur parle des tarifs qui seront appliqués, ou si la qualité du réseau accompagnera cette « montée en puissance » de la Sonatel dans la téléphonie mobile. Le directeur de l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (Artp), Daniel Seck, a suggéré à la société de fixer des « tarifs sociaux » et de faciliter sa meilleure utilisation par les couches sociales démunies.

Yathé Nara NDOYE

(Source : Le Quotidien, 23 décembre 2005)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)