twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sudatel Telecom Group envisage une augmentation de l’investissement dans ses différents marchés d’Afrique

jeudi 14 septembre 2017

Le groupe télécoms soudanais Sudatel (STG) envisage une augmentation de ses investissements dans ses différents marchés télécoms d’Afrique. D’après Tarig Hamza Zain El Abdein, le président-directeur général du groupe, la compagnie y songe sérieusement au regard de l’accroissement de son revenu et de son profit enregistrés au cours du premier semestre de l’année financière 2017.

Selon STG, la première moitié de l’année 2017 a été meilleure que celle de l’année dernière. La société a enregistré un revenu de 252 millions de dollars US, en hausse de 8%. Le bénéfice net quant à lui est passé de 87 millions de dollars US à 106 millions de dollars US. Soit une croissance de 22%. Fort de ces bons résultats, Tarig Hamza Zain El Abdein a révélé que la compagnie a « un plan de placement à long terme bien pensé qui nous permettra de maintenir la croissance. Nous continuerons à travailler dur pour assurer notre position actuelle ».

L’investissement envisagé par STG serait le bienvenu dans plusieurs filiales qui rencontrent quelques difficultés, à l’instar de celle de Mauritanie qui a reçu plusieurs mises en demeure et amendes pour mauvaise qualité de service. Une amélioration de ses prestations et une extension de sa couverture réseau pourraient lui apporter de nouveaux consommateurs. Cet accroissement de son parc clients pourrait lui faire quitter son actuelle troisième place sur le marché télécoms mauritanien. Les filiales de Guinée et du Sénégal, dernière de leur marché respectif, pourraient aussi, avec une amélioration de leurs services, gagner davantage de clients et mieux contribuer au revenu du groupe.

STG s’est réjoui de ses solides performances enregistrées au premier trimestre 2017 malgré la concurrence croissante dans les différents marchés où le groupe opère, la baisse des revenus des consommateurs soudanais et les fluctuations des taux de change enregistrées dans certains de ses marchés

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)