twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Stratégie Sénégal numérique : les principales contributions attendues du secteur privé

dimanche 12 février 2017

Les principales contributions pour la réalisation de la Stratégie Sénégal numérique 2016-2025 évaluée à 1365 milliards doivent être supportées par le secteur privé a estimé, le directeur des Télécommunications et des Postes, Modou Mamoune Ngom.

"L’Etat met en place l’écosystème qui est destiné au secteur privé et aux populations et c’est le secteur privé qui doit assurer les investissements, la création d’emploi et l’Etat les accompagne. Donc le secteur privé a tout intérêt à investir (…) et c’est assez logique par rapport réécouter au budget prévu" a souligné Modou Mamoune Ngom.

Le directeur des Télécommunications et des Postes au ministère du même nom s’entretenait avec l’APS en marge du 3éme séminaire d’échange organisé à Saly-Portudal (Mbour) par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes en partenariat avec le Réseau des journalistes spécialisés en TIC (REJOTIC).

Le projet Stratégie Senegal numérique arrimé au Plan Sénégal émergent (PSE) a été élaboré suite à une démarche inclusive de l’ensemble des acteurs de l’écosystème numérique, a précisé M. Ngom.

"Avec un budget estimatif d’un peu plus de 1361 milliards, 73% seront assurés par le secteur privé 17% par le public et 10% seront financés à travers un partenariat public-privé" a-t-il expliqué.

"Les 17% sont une contribution importante au vu des standards internationaux au vu de ce qui se fait en terme de bonne pratique" a poursuivi M. Ngom qui ajoute que l’Etat est là pour accompagner le secteur et permettre d’avoir un environnement propice au développement des services numériques.

Selon lui, l’Etat est surtout attendu au niveau du cadre juridique et institutionnel mais aussi dans les incitations fiscales.

Modou Mamoune Ngom a rappelé que cette Stratégie sera basée sur "trois pré-requis fondamentaux que sont le cadre juridique et institutionnel, le développement des compétences et la confiance numérique en rapport à la problématique de la cybersécurité".

(Source : APS, 12 février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)