twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Stimulation de la créativité dans les TIC pour l’agriculture : Afristack lance un hackathon

vendredi 26 août 2016

Dans le but de stimuler la créativité dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication (Tic), le mouvement AfriStack organise les 26 et 27 août prochain, en collaboration avec le Fablab Ker-Thiossane, Defko Ak Niep, un marathon numérique à Dakar. Selon Tony Poenou, représentant d’AfriStack, cette édition porte sur l’agriculture, notamment des solutions numériques pour l’irrigation de l’eau, ainsi que pour lutter contre les oiseaux granivores.

Du vendredi 26 août au samedi 27 courant, se déroule à Dakar, plus précisément au Fablab Ker-Thiossane, Defko Ak Niep sis à Sicap Liberté 2, un marathon numérique, appelé Hackathon.

Selon Tony Poenou, membre d’AfriStack, une association basée aux Etats-Unis, ce Hackathon organisé en collaboration avec le Fablab Ker-Thiossane, Defko Ak Niep, « a pour but de stimuler la créativité dans les Tic et le processus de Design de solution qui répondent à un besoin précis de la population ».

Mieux, M. Poenou explique que ladite compétition vise également « à apporter l’esprit de co-création et de travail collaboratif afin de faire des jeunes développeurs, des concepteurs de solutions innovantes et utilisables ».

Pour cette édition, première du genre au Sénégal de part l’étendue, les initiateurs du concours informent « qu’il touchera le secteur de l’Agriculture ».

Ils informent ainsi que ce Hackathon fait partie d’un vaste programme lancé en Afrique par AfriStack pour pousser les développeurs à travailler sur un challenge et de sortir un prototype fonctionnel dans le but de résoudre un problème.

Concrètement, Tony Poenou indique que l’idée au Sénégal est de trouver des solutions aux problèmes agricoles, notamment l’irrigation de l’eau, ainsi que pour la lutte contre les oiseaux granivores.

Selon lui, les participants sont appelés à développer des solutions de « système d’irrigation automatisé, vérification du niveau de salinisation, évacuation de l’eau en cas de trop plein. Si l’eau est trop salée, envoyer ces données sur un serveur avec des graphs et courbes ».

Autre chose à trouver pour les développeurs, c’est en fait « un dispositif connecté qui capte la présence d’oiseaux et les chasses en déclenchant un système. Il y a aussi la collecte et envoie des données, avec une interface Base de donnée », selon lui.

Comme cibles, ladite compétition est ouverte à tous les développeurs d’applications, ingénieurs, techniciens, passionnés de Tics, étudiants et autres personnes qui aimeraient mettre à profit leur expérience pour co-créer des solutions innovantes, selon les organisateurs.

Au total, 30 participants, répartis en 05 équipes de 6 personnes, sont prévus. Les équipes doivent être polyvalentes avec des membres de profils différents et complémentaires de préférence.

A la fin du Hackathon, informe M. Poenou, « nous allons sélectionner les 02 meilleurs projets de chaque catégorie qui gagneront chacun des KITS de IOT. Avec un plan d’accompagnement d’un an sur le projet le plus promoteur ».

Poursuivant, il indique que « le lauréat sera ensuite coaché et suivi pendant une année afin qu’il mette en pratique son prototype sur le terrain ».

Pour les autres équipes, « elles intègreront le réseau AfriStack et bénéficieront de tous les avantages et opportunités du réseau (formation, renforcement de capacité, stage, opportunité d’emploi etc.) », dit-il.

Mieux, « les projets présentés et développés durant le Hackathon seront ainsi sous licence libre Creative Commons BY-SA ».

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 25 août 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)