twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel propose un dividende effectif de 1395 FCFA pour l’exercice 2013

lundi 3 mars 2014

L’opérateur de téléphonie mobile sénégalais Sonatel a publié ses résultats pour le compte de l’exercice 2013 dans lequel il est proposé de payer à ses actionnaires un dividende net de 1395 FCFA (environ 3 $), en raison d’un résultat net global de 147,51 milliards de FCFA (environ 306 millions $) réalisé par l’entreprise durant la période de référence.

Il ressort de la publication de ses résultats provisoires que le groupe, filiale de l’opérateur français Orange, a tiré profit de sa position de leader sur ses quatre principaux marchés que sont le Sénégal, le Mali, la Guinée Bissau et la Guinée Conakry avec un chiffre d’affaires global qui a atteint 738 milliards de FCFA et un revenu brut (EBITA) de 378 milliards de FCFA.

Sonatel doit aussi ses performances à l’accroissement de sa base clientèle qui a atteint à fin décembre 2013, 22,41 millions d’abonnés, tant dans les segments du mobile, de l’internet et de la téléphonie fixe. La base clientèle de mobile qui est la plus forte (22 millions d’abonnés), a progressé durant la période de référence de 23%.

L’opérateur a aussi bénéficié d’une bonne maîtrise de ses coûts opérationnels, avec une hausse continue de la valeur de ses actions et de son volume de trésorerie, comparée à son niveau d’endettement. Pour ce qui est de sa valeur en bourse, rappelons que le titre Sonatel a connu une progression continue, partant d’un peu plus de 15 000 FCFA en janvier 2013, à 20 100 FCFA à fin décembre 2013. Ce titre a une fois encore progressé et se négociait le 28 février 2014 à 22 800 FCFA.

Sonatel présente aussi fièrement les retombés de ses performances dans son environnement global, avec un total de 342 milliards de FCFA de taxes et dividendes payés, dont 220 pour le seul Sénégal, 160 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés au profit des entreprises locales partenaires, 178 milliards de FCFA de contribution à la balance courant des pays où elle est présente et près de 100 000 emplois indirects actifs aux cotés de 3000 emplois directs.

Le groupe pense que les perspectives sont empreintes de défis, notamment ceux de la transition numérique et la portabilité envisagées au Sénégal, les risques de surtaxes au Mali, l’arrivée de nouveaux opérateurs et la multiplication des actions de promotions de la part de ses concurrents directs.

(Source : Agence Ecofin, 3 mars 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)