twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel Mobiles : Nouvelles baisses des tarifs de communication

mercredi 14 avril 2004

D’importantes baisses sont annoncées sur les tarifs de connexion et de communications d’Alizé la Sonatel mobiles. Ces mesures, selon le directeur général de la structure, Léon Charles Ciss, que nous avons rencontré hier, rentrent dans le cadre de la politique “ meilleur prix ” et “ meilleur qualité ” de service et de permettre à une majeure partie de la population d’accéder à la téléphonie mobile. Le directeur général de la Sonatel Mobiles justifie ces baisses qui vont intervenir cette semaine par le besoin de satisfaire sa clientèle et surtout de les accompagner dans la maîtrise de leur budget de communication. Si l’on sait que selon M. Ciss, les gens sont toujours en attente de ce que la Sonatel propose, en termes de services, de prix le développement de son réseau. Et la Sonatel mobiles, à en croire son directeur général, s’inscrit dans cet objectif de faire profiter à sa clientèle et aux Sénégalais, en général, ses gains de productivité à travers notamment des tarifs accessibles et un réseau performant. Il s’agit de faciliter les communications aux abonnés et de donner l’opportunité à ceux qui ne sont pas encore connectés d’avoir accès au téléphone portable. Ainsi les baisses annoncées se situent à deux niveaux. Notamment sur les frais de mise en service (abonnement) qui passent de 20.000 à 10 000 F.CFA, soit une réduction de 50 % en plus d’un crédit gratuit de 7.500 F.CFA. Ces nouveaux tarifs de connexion sont en application depuis le 13 avril, donc avant-hier et selon M. Ciss, l’objectif est d’accompagner le développement du réseau et faciliter davantage l’accès à cet outil à une plus grande partie de la population. L’autre réduction concerne l’ensemble des communications, notamment celles de Diamono qui occupent les 95 % des abonnés de la Sonatel mobiles. Les tarifs de Diamono Pro vont baisser jusqu’à hauteur de 39 % et pour ce qui est de Diamono classic et Diamono jeune les baisses peuvent aller jusqu’à 36 %. “ Ce n’est pas une baisse unilatérale de 39 % ou 36 %, donc quand je dis que les baisses peuvent aller, cela veut dire que c’est de 0 à 39 ou 36 % ; nous tenons à ce que notre politique tarifaire soit une politique claire, fiable et honnête ”, précise M. Ciss. Sur l’international, les tarifs de communication vont également connaître une baisse pouvant aller jusqu’à 33 %. Les baisses sur les communications vont entrer en application à partir de demain 15 avril à 00 heures. Ces baisses annoncées sur toutes les formules Diamono, affirme le directeur général de la Sonatel mobiles, donnent aux clients d’Alizé une gamme préférentielle des horaires de communications. Ainsi les abonnés à Diamono Pro bénéficient d’un tarif unique de 140 F. CFA, la minute, et vers tous les abonnés du Sénégal. Ce qui correspond à une baisse allant jusqu’à 39 % sur les anciens tarifs. Les Diamono classic peuvent appeler les abonnés Alizés à 150 F.CFA, la minute au lieu de 220 F.CFA, la minute aux heures pleines et à 180 F.CFA/minute, au lieu de 280 F.CFA/minute, aux heures pleines vers les autres abonnés du Sénégal. Pour cette formule, les tarifs des jours fériés sont fixés à 120 F.CFA, la minute. Les Diamono jeunes vont continuer à bénéficier d’un tarif avantageux entre eux. C’est-à-dire ils auront toujours des tarifs correspond à 50 F.CFA/minute aux heures de réduction et 90 F.CFA, la minute aux heures pleines. De plus ils peuvent appeler les autres abonnés d’Alizé à 180 F.CFA la minute, au lieu de 280 F.CFA, la minute, aux heures pleines, et à 220 F.CFA, la minute au lieu de 280 F.CFA, la minute toujours aux heures pleines vers les autres abonnés du Sénégal. Pour l’international, un tarif unique de 300 F.CFA, la minute sera appliqué pour toutes les destinations et quelles que soient l’heure et la formule Diamono choisie. Les tarifs sur l’international étaient de 300 F.CFA, pour les heures creuses pour appeler l’Afrique, 400 aux heures pleines pour appeler l’Afrique, 350 F.CFA, aux heures creuses pour appeler hors l’Afrique, et 450 aux heures pleines pour appeler hors Afrique. “ Nous avons aussi un tarif de nuit qui n’est pas bien connu puisque, pour toute catégorie de clients confondus la nuit, on peut téléphoner pour 50 F.CFA, la minute ”, précise également M. Ciss. Aussi, les Sms (messages) qui coûtaient 65 F.CFA vont désormais coûter 50 F.CFA. Des modifications ont été également apportées sur les cartes, notamment celles de 30.000 F.CFA, dont la durée a été allongée de 6 mois.

Adama Mbodj

Source : Le Soleil 14 avril 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)