twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sommet Mondial sur la Société de l’Information : comment le Sénégal a préparé la première phase

vendredi 19 décembre 2003

La préparation du Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI) de Genève et Tunis est un processus qui a débuté depuis l’année 2000, avec une série de rencontres auxquelles le Sénégal était généralement bien représenté et lors desquelles il a influencé de manière significative les conclusions. Aujourd’hui, le travail de préparation du Sénégal est dirigé par M. Mamadou Diop Decroix, ministre de l’Information et de la Coopération africaine dans les NTIC. Il est appuyé par une équipe composée de membres de la Présidence, de la Primature, du ministère des Affaires étrangères, de représentants du Sénégal dans les organisations internationales du secteur des NTIC, du secteur privé et de la Société civile. Plusieurs activités ont été menées dans le cadre de la préparation du Sénégal, depuis le lancement de l’initiative du sommet. En voici les plus marquantes.

BAMAKO 2002

A la rencontre régionale de Bamako (mai 2002), le Sénégal, avec une forte présence d’experts au niveau des travaux d’atelier et une influence particulière sur les recommandations finales, a pesé sur les travaux, notamment en ce qui concerne la recherche d’une bonne articulation entre la préparation régionale et le volet NTIC du NEPAD. Le Sénégal a été désigné comme membre du Bureau africain, chargé de suivre pour le continent le processus de préparation du SMSI.

PREPCOM 1

La participation au Premier sommet préparatoire (PrepCom 1) de Genève, du 1er au 5 juillet 2002, s’est illustrée par un soutien à l’élection du président du bureau du comité préparatoire (PrepCom), en la personne du Malien Adama Samassekou. La délégation sénégalaise a également prononcé à cette occasion une déclaration retraçant l’ensemble des projets d’envergure du Sénégal et la vision du chef de l’Etat sénégalais pour le développement du secteur des NTIC en Afrique.

GROUPE DE DISCUSSION

Dans le but d’amorcer la formulation de la contribution du Sénégal, un Groupe de discussion a été mis en place en décembre 2002, sur l’initiative de M. Malick Ndiaye, conseiller NTIC à la Primature, regroupant plusieurs acteurs des Nouvelles technologies et d’autres secteurs d’activités, afin de discuter sur les différents thèmes prévus au sommet. Les propositions issues de ce Groupe de discussion ont, pour l’essentiel, été reprises dans les propositions additionnelles du groupe africain. PREPCOM 2 et 3 - Le président de la République, en sa qualité de responsable du volet NTIC du NEPAD, est le seul chef d’Etat à avoir participé à la fois à la rencontre régionale africaine et à la deuxième réunion préparatoire de Genève, du 17 au 28 février 2003. A cette occasion, il a formulé des propositions parmi lesquelles le concept de solidarité numérique et la mise en place du Fonds de solidarité numérique destiné à la réduction de la fracture numérique. A quelques jours du sommet, et après le PrepCom 3 (octobre) le concept de solidarité numérique, ainsi que le Fonds de solidarité numérique, proposés par le président Abdoulaye Wade et soutenus par le groupe africain, l’Amérique du Sud et le groupe arabe, sont devenus des points clés du SMSI. (Source : Ministère de l’Information et de la Coopération panafricaine dans les NTIC)

Alain Just Coly

(Source : Le Soleil 10 décembre 2003)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)