twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Solidarité numérique : Le temps de l’action a sonné

mercredi 18 mai 2005

« Créer une société de l’information équitable : il est temps d’agir ». C’est le thème de la journée mondial des télécommunications que le Sénégal a commémoré hier, mardi 17 mai 2005, à l’instar de la communauté internationale. La nécessité de passer aux actes concrets doit être la suite logique de la mise sur pied du fonds de solidarité numérique initié par le président de la république, Abdoulaye Wade.

La situation technologique mondiale est toujours caractérisée par des disparités flagrantes entre les pays mais aussi entre les régions d’un même pays. Il y a 20 ans, que l’Organisation internationale des télécommunications (Uit) se rendait compte que tout le monde ne profitait pas des retombées socio-économiques des télécommunications. Aujourd’hui les moyens de communication foisonnent avec le téléphone, le courrier électronique, la télévision, la communication par satellite etc, mais l’universalité est loin d’être acquise. Le fossé entre pays du nord et ceux du sud s’intensifie. Les avantages des Technologies de l’information et de la communication (Tic) ne sont pas jusqu’à présent à la portée de toute l’humanité surtout la majeure partie des pays pauvres. La capacité des puissants outils actuels de communication, fondés sur le savoir, à connecter les peuples, au-delà des frontières géographiques et des disparités en matière de savoir et d’information, en particulier dans les pays les plus pauvres n’a pas atteint les effets escomptés.

Le thème de la journée mondiale des télécommunications 2005 débattu l’École supérieure multinationale des télécommunications (Esmt) a montré la nécessité de passer aux actes concrets. Selon le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (Art), Malick Guèye, « en choisissant ce thème, les autorités de l’Uit ont véritablement compris qu’il y avait urgence à combattre la flagrante inégalité qui se développe de jour en jour entre les pays et nation du Sud et ceux du Nord dans l’appropriation des technologies de l’information et de la communication ». La mise sur pied au mois de mars de cette année du fonds de solidarité numérique lors du sommet mondial pour la société de l’information tenue à Genève qui est perçue comme un avancé significative doit être suivi d’acte concret. Une omniprésence des technologies de l’information et de la communication à l’échelle planétaire passerait, d’après Malick Guèye, sur la nécessité de mobiliser les immenses besoins en investissement et de financement dans le secteur. Ce qui, à son avis, « va contribuer au développement durable, à la lutte contre la pauvreté et la précarité à travers l’amélioration du niveau des besoins de santé, le renforcement des outils pédagogiques en faveur de l’éducation et la promotion de la bonne gouvernance ». Sur cette même lancé, le ministre des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Joseph Ndong interpelle l’implication du secteur privé et des collectivités locales. Pour M. Ndong, la volonté du Sénégal s’est manifestée par la libéralisation du secteur des télécommunications dont la publication du cahier des charges est prévue en fin juin. « L’ouverture du marché à la concurrence va se faire de sorte que les télécommunications soient accessibles à tous et faire tout pour que tous les villages soient interconnectés », avance t-il.

Bacary DABO

(Source : Sud Quotidien, 18 mai 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)