twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Société Générale développe son application bancaire mobile destinée au marché africain

jeudi 14 septembre 2017

Le groupe bancaire français Société générale, a procédé le 14 septembre 2017, au lancement officiel de son application dénommée « Yup » destinée à ses clients basés en Afrique, et qui offre plusieurs services virtuels de paiement et de transfert d’argent.

Fonctionnant comme un portefeuille électronique, il sera accessible via un smartphone ou un téléphone portable et permettra d’effectuer des dépôts, des retraits, des transferts d’argent, de régler des factures, d’acheter du crédit de téléphone ou encore d’effectuer des paiements chez des commerçants.

« L’Afrique est en train d’inventer la banque de demain. L’ambition principale du projet est de s’inscrire dans cette révolution en proposant un outil transactionnel simple et accessible à tous les habitants des pays dans lesquels Société Générale est présente, qu’ils soient particuliers ou entreprises, clients du Groupe, bancarisés chez nos concurrents ou non-bancarisés » a déclaré Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outremer.

L’application qui est déjà déployée en Côte d’Ivoire et au Sénégal, sera lancée d’ici la fin d’année au Ghana et au Cameroun et, courant 2018, au Burkina Faso et au Togo. Il sera ensuite déployé dans l’ensemble des filiales du groupe bancaire français en Afrique.

Pour mettre en place ce service de banque alternative, Société Générale, qui revendique plusieurs millions de clients en Afrique, va s’appuyer sur des partenaires tels que les stations-services ou les commerces de proximité disposant de terminaux adaptés à l’ensemble des services proposés.

Société Générale espère par la suite être capable de proposer des services tels que les avances sur salaire, l’épargne et les transferts internationaux.

En rappel, l’application « Yub » a été développée en partenariat avec la société française, fournisseur en technologie de paiement mobile, TagPay.

Chamberline Moko

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)