twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Smart Sénégal », le nouveau projet de l’Etat pour digitaliser l’administration

dimanche 7 avril 2019

L’Etat du Sénégal a lancé un nouveau projet dénommé « Smart Sénégal » à l’image de l’Alliance « Smart Africa » consistant à mettre les TIC dans les programmes nationaux de développement socio-économique. Financé par la Chine à hauteur de 87 milliards de FCFA , le projet dont l’objectif est de digitaliser l’administration, concerne plusieurs composants selon le Directeur Général de l’Adie.

Le premier composant concerne le volet Smart Education. « Avec les universités sénégalaises et les Espaces numériques ouverts, nous allons les accompagner dans tout ce qui est équipement, interconnexion et contenus en terme de ressources pédagogiques » a soutenu Cheikh Bakhoum dans l’émission Etech sur Iradio.

Selon lui, le gouvernement veut faire du Sénégal un pays digitalisé . D’ailleurs, à travers le projet, l’ADIE va lancer le Smart Territoire qui consiste à construire « 45 maisons des citoyens » dans les régions où le service public sera digitalisé.

« Il s’agira de donner de la valeur ajoutée aux régions à travers la télé-médecine, l’incubation dans les régions pour permettre aux startups de se developper et proposer des solutions innovantes pour améliorer la qualité de la vie des populations » annonce Cheikh Bakhoum qui rappelle qu’il aura aussi un volet Save City pour sécuriser les villes et les gérer par la donnée qui sera mise à la disposition des forces de sécurité et de défense.

Smart Africa a permis de réaliser un maillage du territoire en fibre optique et la construction de deux centres d’hébergement de données dans ses phases 1, 2 et 3.

La qualité de la connexion n’est pas en reste également à travers le Smart Sénégal. Un volet Cable Sous Marin sera déployé pour permettre à l’administration de bénéficier d’une bande passante assez suffisante pour offrir aux FAI, opérateurs et surtout aux citoyens sénégalais la qualité de connexion adéquate.

(Source : Social Net Link, 7 avril 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)