twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Seydi Ahmed Sy Sarr, Directeur des affaires juridiques : « La Sonatel est plus apte que l’Artp et Global Voice »

vendredi 30 juillet 2010

Après les travailleurs, les responsables de la Sonatel comptent mener la bataille juridique, même s’ils disent privilégier le dialogue. Un recours devant la Cour suprême est envisagé pour attaquer le décret présidentiel donnant la faculté à Global Voice de contrôler tous les appels internationaux.

Le décret présidentiel signé le 29 mai dernier et donnant à la société américaine Global Voice la compétence de contrôler tous les appels internationaux entrants à partir du 1e août 2010 pourrait être attaqué devant la Cour suprême sous peu.

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi, Seydi Ahmed Sy Sarr, directeur de la réglementation et des affaires juridiques de la Sonatel, a déclaré qu’ils n’excluent rien. « nous avons jusqu’au 12 août pour attaquer le décret présidentiel en question qui est attaquable, ce n’est pas notre choix premier. Mais à l’impossible nul n’est tenu. On demande de débattre. La culture de transparence voudrait que le décret se trouve sur le site de l’Artp. Mais tel n’est pas le cas. Nous privilégions de discuter avec l’ensemble des acteurs. Le Sénégal est un modèle envié dans la sous-région. Mettons-nous autour d’une table pour discuter », a-t-il, toutefois ajouté.

M. Sarr déclare ainsi que la Sonatel privilégie le dialogue, mais déposera, s’il le faut, un recours pour faire annuler le décret du président de la République.

Répondant à ceux qui les accusent de fraude, M.Sarr a soutenu que la Sonatel fait 12% des recettes fiscales de l’Etat du Sénégal. « Imaginez si l’Etat avait 12 autres entreprises comme la Sonatel ! Il ne faut pas s’amuser. Une décision comme le décret doit être mûri. Je ne veux pas accepter qu’on nous dise que nos chiffres ne sont pas transparents. Nous sommes une entreprise cotée en bourse, avec un bilan financier publié. Les Sonateliens n’ont pas démérité. Ils n’ont pas de leçons de bonne gouvernance à recevoir de ces entreprises. Ce qui nous pose problème, c’est le modèle", a-t-il dit.

Le directeur de la réglementation et des affaires juridiques de la Sonatel qui ne décolère pas pense que « dire que la Sonatel fraude, c’est dire que l’Etat ne fait pas son travail. En matière de transparence, la Sonatel est plus apte que l’Agence de régulations des télécommunications (Artp) et Global Voice », jure-t-il.

(Source : Nettali, 30 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)