twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Senevote2012.com : Une plateforme de monitoring citoyen qui fait ses preuves

samedi 30 juin 2012

L’Open society initiative for West africa (OSIWA) présentait à la presse, hier vendredi, la plateforme de monitoring électoral senevote2012.com. Plateforme sur laquelle Osiwa a collaboré depuis le 1er tour de la Présidentielle, avec le National democratic Institute (NDI) aux USA et l’ONG anglaise OneWorld.

Senevote2012.com sera donc un outil de veille de la société civile dans le cadre des élections législatives de ce dimanche 1er juillet. Avec son site jumeau, Samabaat.com, ils seront l’interface sur lesquelles et par lesquelles les citoyens pourront se tenir, en temps réel, au courant du déroulement du vote.

Fonctionnant sur un système dont le SMS est la base, senevote.com, permettra à 135 observateurs de OneWorld, disséminés dans la seule région de Dakar, de pouvoir centraliser un grand nombre d’informations vers une cellule de veille basée à l’hôtel Radisson Blu.

En fonction du langage alphanumérique dans lequel ces messages seront codés, ladite cellule pourra se rendre compte, dans un laps de temps très court, de la nature des situations observées. Ainsi, les cas de violence et d’arrêts du vote, par exemple, pourront être instantanément recensés, dénoncés et, le cas échéant, pousser les autorités compétentes à la réaction.

« En 2000, nous avons connu une première alternance à laquelle le rôle des médias, et particulièrement leur utilisation du téléphone portable, a été cruciale. Aujourd’hui, nous avons un nouvel outil qui s’y ajoute. Un outil dont la fiabilité a été démontrée lors de la dernière présidentielle et dont la finalité est de permettre à la société civile de jouer son rôle de sentinelle du jeu démocratique », a déclaré Khadidiatou Ly Sow, chargée de communication à Osiwa.

Il s’agit surtout, dans le cas de ces législatives, de démontrer encore une fois la fiabilité de l’outil senevote.com, dont le témoin est récemment passé des ONGs étrangères aux acteurs locaux de la société civile. « Nous allons, ce dimanche, nous limiter à la région de Dakar en ce qui concerne le monitoring puisque ce sont les Sénégalais eux-mêmes qui sont, pour la première fois, aux commandes du déploiement technique de ce nouvel outil.

Nous espérons faire aussi bien que lors du précédent scrutin, où notre marge d’erreur par rapport aux résultats officiels s’est comprise entre 3 et 1% », a quant à lui expliqué Kévin Acomayakpor, le représentant au Sénégal de l’ONG OneWorld. source : EnQuête+, 30 juin 2012) (

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)