twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Senelec : Pape Alé Dieng nommé DG, Cheikh Tidiane Mbaye claque la porte

mercredi 18 juillet 2012

La réunion du Conseil d’Administration de ce mercredi 18 juillet 2012, convoquée à 9 heures, s’est tenue sans son président, Cheikh Tidiane Mbaye. L’actuel Directeur général de la Sonatel, annoncé comme candidat à la Direction général de Senelec, a d’emblée dit son désaccord avec la proposition de nommé Pape Alé Dieng au poste de Directeur général de l’entreprise, développant des arguments percutants quant à l’impertinence d’une telle décision.

Cheikh Tidiane Mbaye s’était opposé à la nomination de Pape Alé Dieng, actuel Président-directeur de la Simelec, aux fonctions de directeur général de la Senelec, mais le président Macky Sall a tenu à mettre son homme à la tête de la puissante entreprise. « Le Pays au quotidien » et lesenegalais.net avaient levé le lièvre, dans un dossier réalisé par votre serviteur (mardi 10 juillet 2010), pour avertir contre les risques de conflits d’intérêts.

Ce mercredi matin, à l’ouverture de la réunion du Conseil d’Administration, le PCA Cheikh Tidiane Mbaye, premier à prendre la parole, a dit son opposition à la nomination de Pape Alé Dieng aux fonctions de DG. « Je ne peux pas entériner la nomination d’un ancien employé de la boîte qui, de surcroît, avait pris un départ négocié avec l’entreprise », a dit en substance le président du Conseil d’Administration de Senelec, parlant de Pape Alé Dieng, directeur-fondateur de Simelec. Après son « départ volontaire », M. Dieng a fondé son entreprise qui fabrique et vend des compteurs à la Société nationale d’électricité. Mieux, le patron de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) pense qu’il « y a de forts risques de conflits d’intérêts », quand le même Pape Dieng devra arbitrer dans les transactions entre Senelec et Simelec.

Pour marquer sa désapprobation de la décision présidentielle d’installer M. Dieng aux commandes de Senelec, celui qui a emmené la Sonatel à des bénéfices annuels de 250 milliards de Fcfa a tout simplement restitué tous les chèques à lui remis au titre des ses jetons de présence, en sa qualité de président du Conseil d’Administration, avant de lever le camp. S’agissant de l’intérêt qu’on lui prêtait pour la direction de cette entreprise, le frangin du Premier ministre Abdou Mbaye a révélé « d’intéressantes propositions » que lui aurait faites Orange France, sans parler de « nombreuses autres opportunités » qui s’offrent à lui.

Enfin, Seydina Kane parti, c’est la confrérie « Layène » qui perd l’unique strapontin qu’occupait un membre de cette puissante communauté religieuse, souvent laissée en rade dans la distribution des responsabilités nationales. Pape Dieng qui arrive n’est pas un profane en matière d’électricité ; pourvu seulement qu’il puisse faire le discernement entre les intérêts de Senelec et ceux de Simelec. Affaire à suivre...

Sérigne Mour Diop

(Source : Le Sénégalais, 18 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)