twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la 4e conférence des Mardis du Numérique va porter sur la presse

mercredi 6 septembre 2017

Après le commerce électronique, la transformation digitale et la formation à l’heure des TIC, le cycle de conférence « Les Mardis du Numérique » va reprendre ses droits à partir de ce 12 septembre à Dakar. Pour la quatrième édition, les organisateurs vont mettre l’accent sur le coupe médias-numérique. L’intitulé est déjà très éloquent à ce sujet : « Les médias dans la tourmente du numérique : régulation ou libre expansion ? » Le professeur Abdoulaye Sakho de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, un spécialiste du domaine, est annoncé comme panélistes tout comme l’ancien patron de la Commission des Données Personnelles du Sénégal (DCP), Mouhamadou Lô, un juriste également qui conseille aujourd’hui le directeur général de l’ADIE. Le coordinateur de la plateforme commune stratégique chez Enda Tiers Monde, Cheikh Gueye, va aussi participer aux débats.

Les Mardis du Numérique reprennent donc après une longue pause due aux législatives qui se sont tenues le 30 juillet dernier. Cette série de conférences se donne pour ambition de « servir de plateforme d’examen des différentes problématiques liées à la construction numérique et à la transformation numérique » comme l’explique les organisateurs pour qui, l’initiative doit être « un plateforme de consolidation de la mise en œuvre de la stratégie Sénégal Numérique 2025 » et « susciter de nouvelles vocations et un nouvel intérêt pour la chose numérique pour des acteurs qui ne se sentaient jusque-là pas interpellés ». La première édition avait porté sur le commerce électronique et avait réuni du monde. Mais, l’édition qui a le plus enregistré de participants a été sûrement celle qui a porté sur la formation dans un contexte de digitalisation accrue. La rencontre a été présidée par le ministre en charge de l’Enseignement supérieur. Le professeur Mary Teuw Niane avait demandé une meilleure implication des parties prenantes pour passer du statut d’observateur à celui d’acteur.

(Source : CIO Mag, 7 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)