twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Présidentielle 2.0

vendredi 24 février 2012

"Alchimiste, je transforme le plomb en or." Voilà comment Cheikh Fall, alias @Cypher007 se présente sur Twitter. "On peut être celui qu’on est, mais on peut aussi transformer les autres à travers ce que nous faisons."

Spécialiste d’Internet et chef du projet web Présidentielle 2.0 au Sénégal, Cheikh Fall (30) travaille ce jeudi soir depuis un restaurant pizza et hamburger près de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar. Nous sommes les bienvenues. Fall : "Le soir on se retrouve très souvent ici. On mange pas cher et la connexion internet et bonne."

"J’avais une idée", dit Fall derrière son laptop avec une canette de soda dans sa main. "L’idée était de montrer au monde entier que nous, les jeunes Sénégalais qui partagent avec moi cette passion pour Internet, avons nos propres initiatives et que nous permettons aux autres de nous rejoindre. "

Sunu2012

Présidentielle 2.0, c’est une façon de se positionner comme des observateurs. Fall : "C’est une façon de faire une campagne électorale et un processus électoral en utilisant les réseaux sociaux sur internet."

Présidentielle 2.0. a initié une plateforme qui s’appelle www.sunu2012.sn. "Cette plate-forme est associée a un # sur Twitter qui est #sunu2012", explique Fall. "Elle a également une page Facebook. Nous avons donc associé les réseaux sociaux à cette plate-forme pour présenter les candidats et leur programmes et ainsi donner la parole aux citoyens."

Les "wizkids" sénégalais qui sont avec Fall se considèrent des citoyens qui oeuvrent pour la démocratie, pour la citoyenneté. Parce que la télévision nationale, selon eux, ne donne pas toutes les informations au citoyen.

"C’est pour montrer une dimension patriotique du jeune citoyen sénégalais qui a son mot a dire dans ce processus électoral. Nous promouvons la production à partir de l’Afrique, le contenu fait par les Africains. L’Internet n’appartient pas seulement aux Américains, aux Européens. Nous Africains nous avons notre mot a dire."

Erreur ou fraude ?

Son rôle d’observateur a déjà été confirmé : il y a deux semaines, Fall a découvert un bug électoral sur le site électorale du Sénégal www.elections2012.sn. "A ma grande surprise, je me suis rendu compte que j’étais inscrit plusieurs fois dans la même base de données du fichier électoral. Erreur de code ou stratégie de fraude ? Je laisse la réponse aux citoyens sénégalais."

Selon le ministre chargé des Elections au Sénégal, Cheikh Guéye, tous est sous contrôle. La vote du dimanche 26 février sera transparent et libre...

Visitez donc www.twitter.com, tapez #sunu2112 et lisez tous ce qui se passe sur le Sénégal actuellement.

Sophie Van Leeuwen

(Source : Radio Netherlands Worldwide, 24 février 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)