twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Les germes d’une "guerre ethnique" poussent sur les Réseaux sociaux sous le silence des autorités

jeudi 3 août 2017

Le génocide rwandais a été précipité par une radio, une seule (Radio Mille Collines), qui appelait une race à en exterminer une autre. Une vingtaine d’années après, plus besoin d’une télé ou d’une radio pour faire l’apologie de la violence. Les Réseaux sociaux sont là, accessibles à tout le monde, dans les pays où la législation n’est pas stricte sur le domaine.

Depuis 24 heures, de très dangereux contenus circulent sur Facebook. Une dénommée Penda Ba a publié une vidéo de 2 minutes 33 secondes sur sa page pour proférer des injures sur les Wolofs (Ethnie très métissée vivant en Afrique de l’Ouest, principalement au Sénégal). Elle réagissait sur une autre publication dans laquelle un individu appelait à ne pas voter pour le président Macky Sall.

Vêtue d’un Tee-shirt aux couleurs de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), elle décline sans crainte son identité et son adresse, comme pour défier l’autorité, avant d’enchaîner les insanités sur les Wolofs. L’aspect choquant des propos ne permet pas de publier la vidéo sur Pressafrik.

Le vote éthnique

Penda Ba appelle tous les Haal Pulaar à voter pour le président Macky Sall en 2019 (lors de l’élection présidentielle). Pire, elle affirme avec certitude que le Sénégal ne sera plus dirigé par une personne issue d’une autre ethnie que celle Haal Pulaar. Dans les commentaires de ladite vidéo, les internautes se sont dits choqués...

Et demandent à ce que le Procureur s’auto-saisisse pour arrêter cette fille D’autres ont directement accusé le chef de l’Etat de favoriser les Pulaar au détriment des autres dans les sphères de la République... Quoiqu’il en soit, c’est un précédent dangereux pour la République et toute la nation sénégalaise... qui attend de ses dirigeants des mesures fortes pour stopper ce phénomène.

(Source : Pressafrik, 3 août 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)