twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Semaine de la femme digitale : Moussoukoro Diop, une femme passionnée du monde digital

vendredi 6 mars 2015

Moussoukoro Diop, un nom, une femme, une passionnée du digital tout court. Le domaine du digital n’intéresse pas que des hommes mais aussi des femmes. Tel est le cas de cet Ingénieur en informatique qui a su déployer le courage et la volonté dans le digital. « En tant qu’Ingénieur en informatique, j’ai travaillé dans un monde où il y avaient que des hommes. Je n’ai jamais baissé les bras même s’il fallait soulever des PC qui pesaient 3 à 5kg, je refusais que l’on m’aide », lance-t-elle dans un sourire innocent.

Moussoukoro Diop, dont le prénom signifie en bambara « moussou » : la femme et « koro » : vieille, en un mot « la vieille femme » aux origines maliennes dont elle se souvient encore, cette Sénégalaise se nomme tout court une Africaine. Mais comment la passion du digital est née chez cette femme ?

Tout commence, selon elle, en début 2010 où elle est entrée dans le monde du digital. Mais la vraie passion est née deux ans plus tard. « J’ai vraiment embrassé le métier en 2012 en lançant la page TIGO, une belle expérience qui m’a fait découvrir un monde qui m’émerveillait chaque jour un peu plus », se rappelle-t-elle encore.

Moussoukoro a travaillé dans différentes entreprises en Information et communication et dans le domaine des Télécoms. Des tâches qui ont vu la passion du digital se fortifier en elle. Elle est membre du Réseau des Blogueurs du Sénégal où les femmes sont moins représentées.

Aujourd’hui, Moussoukoro Diop pense que le digital avance de façon impressionnante au Sénégal. Son constat : beaucoup de sociétés et agences sénégalaises se hissent en gagnant des prix en Afrique. « Le Sénégal se place comme un acteur du digital qui se déploie dans d’autres pays en Afrique. Le digital est un monde qui n’appartient à personne. Le Sénégal est un exemple d’une progression du digital en Afrique », dit-elle.

L’Ingénieur en informatique rêve d’une plus grande présence des femmes au Sénégal et en Afrique dans le digital pour mieux bouleverser et booster ce monde.

Mois de mars, mois de la Femme, façon pour Moussoukoro Diop d’appeler toutes les femmes à s’intéresser davantage au digital. « Femmes, nous sommes à l’honneur. Le mois de mars nous appartient. De la même manière, tous les métiers nous appartiennent. Rejoignez-nous dans le domaine du digital. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme ni en informatique, ni en communication. Vous avez seulement besoin d’être passionnées et ne jamais baisser les bras », conseille-t-elle à ses sœurs.

(Source : Social Net Link, 6 mars 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)