twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sékou Dramé DG de la SONATEL sur l’impact des OTT sur le chiffre d’affaires de la Sonatel en 2018 : "nous estimons une perte du chiffre d’affaires d’une vingtaine de milliards"

vendredi 22 mars 2019

En marge de la rencontre avec les journalistes et médias spécialisés dans les TIC, avant-hier, mercredi 20 mars, le Directeur général du Groupe Sonatel, Sékou Drame est revenu sur l’impact des Over-the-top (OTT) que sont Whatsapp, Skype, Viber, Instagram et autres, sur le chiffre d’affaires de la Sonatel. Il a ainsi informé qu’en terme de perte, l’opérateur de téléphonie a perdu une vingtaine de milliards, dans l’exercice de 2018.

L’essor des réseaux sociaux un peu partout en Afrique et surtout au Sénégal ne fait pas que des heureux. C’est le moins que l’on puisse dire au vu de la “perte sèche” que causent les Over-the-top (OTT), que sont Whatsapp, Skype, Viber, Instagram, Messenger et autres, à certains opérateurs de téléphonie mobile, à l’image de la Sonatel.

En effet, profitant de la rencontre organisée avec les journalistes et les médias spécialisés dans les TIC dans le cadre de son programme “Pencum Sonatel”, avant-hier mercredi 20 mars, le Directeur général du Groupe Sonatel a fait cas de l’impact de ces OTT sur leur chiffre d’affaires.

De l’avis de Sékou Drame, il y a une baisse drastique dans le trafic international. Pour lui, “l’impact que l’on voit, c’est vraiment la baisse que nous avons sur notre trafic international entrant. Aujourd’hui, pour 100 minutes qui arrivent au Sénégal, nous n’en acheminons que moins de 27 sur nos réseaux”.

Ainsi donc, il explique que tout le reste arrive par WhatsApp, Skype, Viber et autres. Ce qui fait un manque à gagner énorme. Il renseigne que pour l’année écoulée la Sonatel estime “une perte du chiffre d’affaires d’une vingtaine de milliards que nous avons perdu du fait des OTT”. C’est dire que les immigrés sénégalais appellent de moins en moins via le réseau mobile au bercail, pour se réfugier dans les OTT.

A noter, par ailleurs, que les responsables de la Sonatel, venus nombreux échanger avec les journalistes, ont tenu à lever toute équivoque sur une éventuelle fermeture de ces OTT, comme il a été spéculé lors du vote récent du Code des nouvelles télécommunications, tout juste avec la campagne électorale pour la présidentielle. Ils informent que cela n’aura pas d’impact sur l’utilisation des réseaux sociaux au Sénégal. A titre d’exemple, ils ont rappelé qu’il avait été spéculé que le réseau Orange serait coupé lors des élections. Pour eux, au contraire, lors de ces échéances dernières le réseau Sonatel a été des meilleurs.

A noter, par ailleurs, que les échanges entre staff de la Sonatel et acteurs des médias ont tourné autour des offres de service de la Sonatel, des opportunités prévues pour les acteurs des médias, sans oublier l’organisation de la Sonatel, entre autres sujets.

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 22 mars 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)