twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sécurité au Sénégal : le projet Safe City mis à contribution a déjà installé 473 caméras

mercredi 4 mars 2020

Le processus d’installation de caméras de surveillance se poursuit. Le Directeur du Programme Smart Sénégal Cheikh Bakhoum et de quelques membres de l’équipe du projet Safe City « Ville sûre » ont rencontré le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye à qui ils ont rendu compte de l’état d’avancement du projet. La rencontre a eu pour cadre les locaux du ministère de l’intérieur à la place Washington.

Le projet Safe City un élément fondamental dans le programme Smart Sénégal, est exécuté depuis 2019 par l’Agence de l’Informatique de l’Etat avec l’implication des Forces de Défense et de Sécurité. Selon un communiqué, ce projet vise « essentiellement à améliorer la sécurité publique par la mise en place d’un réseau de vidéosurveillance intelligent (IVS) à Dakar, Thiès, Saly, Touba, Saint-Louis et Kaolack . »

Le Directeur général de l’ADIE précise le document, a présenté les différentes réalisations et les perspectives pour l’achèvement du projet. M. Cheikh Bakhoum a fait savoir au Ministre de l’Intérieur les chiffres concernant les caméras déjà installées. Il s’agit de 473 caméras sur les 500 prévues. Ces caméras sont dotées d’un système solaire capable de tenir sur une période d’au minimum 10 ans. En outre, il est prévu un logiciel d’analyse des données collectées. Les caméras sont également interopérables avec le système du Ministère de l’Intérieur.

Les Forces de Défense et de Sécurité elles, sont également dotées de téléphones portables intelligents avec la technologie eLTE pour faciliter leurs interventions, avec une communication sur un réseau sécurisé. Elles pourront filmer les incidents, échanger des images et vidéos sur le terrain et faire de la géolocalisation en temps réel.

Le projet, pour une coordination des opérations sur le terrain, va mettre en place quatre centres régionaux et un centre national de commandement. Un comité interministériel composé de la Police, la Gendarmerie, du Samu, des Sapeurs-pompiers entre autres sera mis en place par le ministère de l’intérieur pour rendre opérationnel le Centre national de commandement.

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 4 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)