twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Secteur du mobile : Une croissance soutenue par l’usage du smartphone

vendredi 30 mars 2018

Le secteur du mobile génère en moyenne 400 milliards de francs Cfa chaque année et participe au Produit intérieur brut (Pib) du pays à hauteur de 5,1%. Selon la plateforme de vente en ligne « Jumia », ce dynamisme est soutenu par l’utilisation accrue des smartphones.

L’industrie du mobile marche bien au Sénégal. Avec un taux de pénétration de 117%, le secteur participe à hauteur de 5,1% au Produit intérieur brut (Pib) du pays. Chaque année, le secteur génère 400 milliards de francs Cfa environ. Mais ces dernières années, le dynamisme du secteur s’est accentué avec l’usage du smartphone, indique la plateforme de commerce en ligne Jumia qui présentait hier son Mobile report 2018 sur le thème « Tendances du marché du mobile et impact sur l’économie sénégalaise ». Selon le directeur général de Jumia Sénégal, M. Mohamed Sow, 35,6% des Sénégalais disposent d’un smartphone contre 28% en moyenne sur le continent africain. Ce boom des smartphones s’est accompagné d’une baisse des prix de ces appareils ces dernières années. Entre 2015 et 2017, le prix moyen de l’appareil est passé de 45 mille francs à 35 mille francs Cfa, souligne la directrice commerciale de Jumia, Mme Karimatou Mbacké. Parmi les facteurs qui ont favorisé cette expansion figure en bonne place l’accès à une connexion internet. A ce niveau, M. Sow renseigne qu’avec un taux de pénétration de 62,97%, le Sénégal compte un total de 9,6 millions d’abonnés. Dans le même temps, il constate un accès plus important aux réseaux sociaux avec 19% de Sénégalais qui les utilisent contre 14% en moyenne sur le continent.

La plateforme Jumia, installée au Sénégal depuis 5 ans maintenant, profite de ces opportunités offertes par la technologie mobile. Ainsi, note M. Sow, 59% des utilisateurs qui se connectent sur le site le font par un mobile. « L’économie numérique est en passe de devenir un facteur de croissance », indique Mme Mbacké.

Au niveau mondial, cette tendance se confirme avec des géants économiques comme Amazone ou Alibaba qui sont parmi les plus grosses entreprises au monde. « Les acteurs du commerce de manière générale ont compris le potentiel du mobile et ils adoptent ces technologies, que ça soit avec le mobile-banking ou la vente en ligne », informe M. Sow. Présente actuellement à Dakar et Rufisque, Jumia qui compte déjà une centaine d’employés entend poursuivre son développement dans le reste du pays. Un des facteurs de ce succès étant la résolution de l’équation du paiement dans un pays où le niveau de bancarisation est encore très faible. « Dans le secteur financier, notre plateforme offre le paiement à la livraison, mais c’est quelque chose de nouveau pour le Sénégalais qui préfère d’ailleurs ce mode de paiement », explique M. Sow. Il faut dire que 71% des clients de l’entreprise paient à la livraison contre 1% seulement par carte de crédit.

Mame Woury Thioubou

(Source : Le Quotidien, 30 mars 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)