twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Santé de la reproduction - Des jeunes de Matam sensibilisés sur l’utilisation efficace des réseaux sociaux

lundi 10 décembre 2012

Le temps, c’est de l’information. Ainsi, pour pousser les adolescents et les jeunes à utiliser judicieusement les réseaux sociaux, des stratégies sont développées pour les sensibiliser sur leur santé sexuelle et reproductive.

Facebook, Twitter, Google, etc. Nombreux sont les jeunes qui se connectent tous les jours aux différents réseaux sociaux pour échanger, trouver des amis, entre autres possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication.

C’est conscient d’une telle opportunité que l’Unfpa (Fonds des Nations unies pour la population), en collaboration avec l’Ong Maries Stopes international (Msi), est en train de développer une stratégie pour sensibiliser les jeunes sur la Santé de la reproduction à travers les réseaux sociaux. Dans ce cadre, le Centre conseils pour adolescents (Cca) de Matam a abrité, à la mi-novembre 2012, une session d’initiation qui a réuni une trentaine d’adolescents et de jeunes.

L’objectif était de les former sur comment utiliser efficacement les réseaux sociaux. Surtout que, souligne Cheikh Guèye, coordonnateur du Cca de Matam, « la Santé de la reproduction des adolescents et des jeunes est une préoccupation dans la région de Matam ». Pour Aboubakrine Ndiaye, l’expert régional de l’Unfpa à Matam, il est question de les aider à « communiquer de façon responsable et à éviter certains errements liés à la jeunesse ».

Sensibiliser sur les maladies à travers les réseaux sociaux

Ainsi, l’occasion est offerte aux jeunes sélectionnés pour suivre cette formation, d’avoir des comptes dans les réseaux sociaux qu’ils auront choisis. « Les jeunes sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. C’est là-bas qu’il faut les trouver pour les sensibiliser sur la Santé de la reproduction », estime Mandiaye Pety Badji, consultant, par ailleurs rédacteur en chef du journal en ligne « La parole aux jeunes ».

Maïmouna Guèye

(Source : Le Soleil, 10 décembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)