twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sans réseau téléphonique : Missirah-Thioyène coupé du monde

mercredi 28 juillet 2010

C’est un véritable cri de détresse que les mille habitants du village de Missirah-Thioyène ont lancé en direction des autorités de la Sonatel pour se faire entendre. Après plusieurs tentatives auprès des responsables de cette société concessionnaire pour le retour du réseau téléphonique au niveau de leur village perdu au fin fond du Saloum, à une soixantaine de kilomètres de Koungheul, les populations de cette bourgade des plus enclavées du pays ont décidé de saisir notre rédaction pour attirer l’attention de tous les Sénégalais sur leur sort qui, soulignent-elles, n’est pas des plus enviables.

« Depuis le mois de juin, il n’y a plus de réseau dans notre village », a déclaré au téléphone Seyni Ndiaye, responsable local du Parti démocratique sénégalais (Pds). Quand nous lui avons demandé comment il s’est débrouillé pour nous joindre, M. Ndiaye nous a répondu que « pour avoir un semblant de réseau à partir de Missirah-Thioyène, il faut monter sur un arbre ou se trouver à un endroit surplombant les habitations ». Selon lui, c’est dire toutes les difficultés que les habitants de Missirah Thioyène éprouvent pour entrer en contact avec le reste du monde. « Nous avons tapé à toutes les portes, même à celle de Mme Diallo au niveau de la direction général de la société à Dakar, mais sans succès. Nous supplions les autorités de nous aider à mettre fin à cette situation qui est loin d’être rassurante sur le plan sécuritaire », a soutenu Seyni Ndiaye qui a ajouté que « le village, au regard de son enclavement, est exposé. Car en cas de calamité, l’on va éprouver d’énormes difficultés pour aviser, à temps, les secours ».

Mamadou Cissé

(Source : Le Soleil, 28 juillet 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)