twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Samba Sène, ancien directeur de la Sonatel à la table-ronde des anciens enfants de troupe (AET) : « En 2020 l’économie numérique va générer 14 milliards de dollars soit 30 fois le budget de la CEDEAO »

lundi 22 décembre 2014

Les anciens enfants de troupe notamment ceux de la promotion 1972, se sont retrouvés samedi dernier à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour débattre autour du thème : « le numérique, l’innovation et le développement en Afrique ». Le conférencier Samba Sène, ancien directeur général de la Sonatel, a fait un exposé sur l’apport du numérique dans l’économie mondiale dans les années à venir.

« Tous codeurs », c’est le projet que l’ancien directeur général de la Sonatel Samba Sène de réaliser au Sénégal en Afrique. Il a fait cette révélation samedi, lors de la conférence de l’Amicale des anciens enfants de la troupe (Aaet) du Prytanée militaire de Saint Louis, notamment la promotion 1972. La rencontre qui s’est tenue à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avait pour thème : « Le numérique, l’innovation et le développement en Afrique ». Cette conférence qui s’inscrit dans le cadre d’une série de grandes réflexions sur tous les secteurs est une manière pour l’Aaet d’apporter sa première pierre à l’édifice. Selon Samba, un pays ne peut se développer en mettant de côté les nouvelles technologies de l’information et de la communication (Tic). « C’est grâce au développement du numérique et à l’innovation que naîtront les pépites de demain ».

Expert en télécommunications, le conférencier s’est évertué à démontrer les avantages des Tic. « Nous allons vers une société du savoir et de l’économie du savoir. L’économie du savoir c’est une économie à ressources infinies où chacun pourra produire. Le Cancer qui fait actuellement beaucoup de morts dans le monde sera vaincu en 2030 grâce à la puissance des machines qui seront utilisées pour traiter la maladie », annonce-t-il. Ainsi on parlera de la « défaite du Cancer grâce aux technologies de pointes et aux nouvelles sciences qu’on est en train de développer dans les laboratoires ».

Ainsi, Samba Sène pense qu’ « il faut apprendre à coder et connecter les non connectés ». Le numérique dit-il, « c’est lame de fond qui bouleverse tout ». Avec les avancées de la technologie, indique Samba Sène, l’économie numérique dans le monde va atteindre des chiffres pharaoniques dans moins d’une dizaine d’années. « En 2020 l’économie numérique va générer 14 milliards de dollars Us de revenus, soit 30 fois le budget de la Cedeao », pronostique-t-il.

Gaston Mansaly

(Source : L’AS Quotidien, 22 décembre 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)