twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Safaricom prépare le lancement de sa carte de paiement M-Pesa

mardi 12 juillet 2016

Après son succès dans le paiement dématérialisé, avec sa solution mobile money M-Pesa, l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom envisage désormais d’investir le marché du paiement par carte magnétique. Le site d’information citizentv.co.ke rapporte que la compagnie prépare actuellement le lancement d’un nouveau produit financier. Il s’agit d’une carte de paiement, actuellement en phase test au sein de l’entreprise leader du marché télécoms kényan. La carte est dotée d’une puce électronique compatible avec la technologie de paiement sans contact, communément appelée technologie NFC.

D’après citizentv.co.ke, la carte de paiement de Safaricom est une évolution des systèmes de paiement dans le pays où, de plus en plus de consommateurs et d’entreprises optent pour des transactions numériques, plus rapides, faciles et moins contraignantes. La plateforme d’informations indique que, malgré le peu d’informations disponibles sur la carte de paiement de Safaricom, tout laisse cependant penser qu’elle sera adossée aux comptes M-Pesa des abonnés, tout comme le sont les cartes bancaires. L’abonné pourra alors choisir, lors du paiement, le mode de règlement qui lui sied le mieux. Le mobile ou la carte.

Pour Bob Collymore (photo), le président directeur général de Safaricom, « comme l’écosystème M-Pesa continue à se développer, nous continuons à tester les limites du service pour identifier comment nous pouvons poursuivre l’extension des gains de la plateforme à un nombre croissant de clients et d’entreprises ».

La carte de paiement de Safaricom sera une nouvelle option de paiement sans espèces mise à la disposition des Kényans et un nouveau service concurrentiel pour les banques.

(Source : Agence Ecofin, 12 juillet 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)