twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SES, le fournisseur européen de connectivité par satellite, reprend les marchés Internet africains de O3b Networks

jeudi 7 juillet 2016

Le fournisseur européen de connectivité Internet par satellite, SES, détient désormais la totalité du capital de O3b Networks, le fournisseur américain de connectivité par satellite au Congo, en RDC, au Tchad, à Madagascar et au Soudan du Sud. Déjà actionnaire de O3b Networks, SES vient de procéder à une acquisition du reste du capital de l’entreprise américaine que se partageaient Google et d’autres investisseurs.

A travers cette prise totale de contrôle, SES se renforce en Afrique où il offre déjà ses services dans plusieurs pays, notamment le Nigeria, le Ghana, Djibouti. SES a déboursé la somme de 730 millions de dollars pour s’offrir la totalité de O3b.

C’est en 2009 que SES est entré dans le capital de O3b Networks, aux côtés de Google, HSBC, Liberty Global, Allen & Company, Northbridge Venture Partners, Soroof International, Development Bank of Southern Africa, Sofina et Satya Capital. L’entreprise avait déboursé 75 millions de dollars pour une participation minoritaire. Le site channelnew.fr indique, qu’en avril dernier, un nouveau tour de table a permis à l’opérateur européen d’augmenter sa participation dans O3b Networks de 49,1% à 50,5%. Une nouvelle position qui lui conférait un droit d’option sur le reste du capital. C’est ce droit que SES vient d’exercer sur O3b, lancé en 2007.

Le choix de Google de sortir du capital de O3b, le site spécialisé lemondeinformatique.fr estime que c’est sans doute pour se concentrer sur son propre projet de diffusion d’Internet via des ballons stratosphériques. A travers ce projet baptisé « Loon », Google ambitionne de fournir l’accès Internet aux populations pas du tout ou mal desservies en Internet à travers le monde.

(Source : Agence Ecofin, 7 juillet 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)