twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rwanda : dès 2020, toutes les données médicales des patients seront numérisées et centralisées

jeudi 5 décembre 2019

Le gouvernement du Rwanda annonce la numérisation et la centralisation des données de tous les patients dès 2020. Cette transformation sera le fruit des programmes de technologies de l’information et de la communication que le pays est actuellement en train de mettre en œuvre dans le secteur de la santé.

Le Premier ministre rwandais, Edouard Ngirente, l’a révélé le 2 décembre 2019 devant le parlement, lors de la présentation aux députés des activités du gouvernement axées sur les TIC.

Le chef de l’Etat a expliqué que pour le moment, « un médecin peut accéder aux informations d’un patient sur un ordinateur, mais nous n’avons pas mis ces données dans un système central pour lui permettre d’accéder à leurs antécédents médicaux dans n’importe quel établissement. La prochaine étape consiste à synchroniser les données dans les ordinateurs des hôpitaux [...] Ainsi, si vous êtes reçu en consultation à Kigali et partez en mission le lendemain, par exemple à Nyamagabe, le médecin de l’hôpital de Kigeme pourra accéder à vos antécédents médicaux sur un ordinateur », et poursuivre le suivi médical.

Selon The Medical Futurist, une plateforme d’informations spécialisée dans la télémédecine et animée par un groupe de médecins, le Rwanda est aujourd’hui l’un des exemples de la télémédecine en Afrique. Le gouvernement, qui a décidé d’offrir à sa population des conditions de vie adéquates et conformes à ses ambitions de développement socioéconomique, a fait de l’e-santé l’un des piliers de sa stratégie, car il considère qu’une population saine est plus productive.

(Source : Agence Ecofin, 5 décembre 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)