twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rufisque tech Hub se lancera dans la cartographie sonore des villes du Sénégal

vendredi 10 juillet 2015

Alexandre Gubert Lette, Coordinateur de Rufisque Tech Hub, lève un coin du voile sur les projets 2015 de ladite structure. Il s’agit de Rufisque Ville Sonore. Une manière de rester lié à l’ADN de leur regroupement à savoir la mise en place de projets qui vont dans le canevas des médias que ce Hub incarne. C’est un projet qui met en valeur le son en termes de support pour raconter une histoire dans la vie de la cité et l’action citoyenne, précise le journaliste entrepreneur TIC.

Dans un monde numérique multimédia dominé par la vidéo, il fallait pour Alexandre et ses collaborateurs créer une particularité. Il reste convaincu que le son a une certaine magie pour lui, et une capacité que la vidéo n’a pas. Certes, c’est toujours dans le sillage du web 2.0 reconnait-il, mais encore, le son reste particulier d’après lui.

Ce projet est amorcé il y a à peine deux mois avec l’appui précis de AGL, de la Fondation Sococim, un des nombreux partenaires de RTH. Il est juste à sa phase Béta, d’abord, sous forme de blog, a-t-il confié. Et d’ici quelques mois le site Rufisque Ville Sonore sera lancé, à sa tête Mouhamadou Sissoko. Il sera destiné à faire la cartographie sonore des villes du Sénégal.

Cela entre dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat jeune dans le département. Ainsi, grâce à la structure dirigée par AGL, 25 jeunes porteurs de projets, vont bénéficier du programme Challenge lancé il y a deux ans par le Snapse Center de Dakar, une première à Rufisque.

Pendant plusieurs mois ces jeunes sélectionnés par les responsables du Hub, vont suivre deux fois par semaine, cette formation sur l’entreprenariat jeune. Deux projets phares qui viennent s’ajouter au premier projet du Hub de Rufisque, à savoir le média collaboratif, echos2rues. Ce dernier est un site qui se démarque de la pratique des médias classiques sur le web, car c’est un média collaboratif, de développement citoyen où c’est les populations qui y mettent leurs contributions. Un projet piloté par un autre jeune, Ibra Seck Cassis. Et pour AGL, l’aventure continue avec des projets innovants. Ce qu’on retient d’emblée c’est que 2015 est l’année de sa structure avec toutes les initiatives déjà prises et à venir.

Mouss Jaraaf

(Source : Social Net Link, 10 juillet 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)