twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Romuald Wadagni lance le Sigtas, un prologiciel qui facilite la déclaration et le paiement des impôts

mardi 20 mars 2018

En un clic dorénavant, les populations du Bénin pourront payer leurs impôts sans être obligées de se déplacer, une bonne nouvelle pour elles. C’est que, dans la logique de ses réformes, le gouvernement du Nouveau départ vient encore de franchir un autre cap. Sous l’impulsion du ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, le Système intégré de gestion des taxes et assimilés (Sigtas) vient d’être lancé par le ministre.

Ce nouveau système financé par le gouvernement du Canada à travers le Projet d’appui à l’accélération des recettes intérieures du Bénin (Paarib), vise à faciliter la déclaration et le paiement des impôts par les contribuables. Cette ambition est l’objectif visé par la direction générale des impôts (Dgi).

Ainsi, après le site internet qui permet désormais aux Béninois d’obtenir des renseignements, tant sur les obligations que sur les droits du contribuable, le gouvernement de Patrice Talon, par cette action, réduit les désagréments auxquels les usagers pouvaient faire face dans l’administration publique béninoise, autrefois.

Le Sigtas, ce nouvel outil est un progiciel qui intègre toutes les fonctionnalités d’une administration fiscale. Parmi ces fonctionnalités, il y a la fonction d’immatriculation, d’assiette, de contrôle, de recouvrement, du contentieux, etc. Sa mise en œuvre permettra sans nul doute, la transparence dans les opérations de traitement des impôts.

Le ministre Romuald Wadagni s’est réjoui que la Dgi soit la première structure à relever le défi de la dématérialisation de l’administration publique béninoise. Il a alors invité les autres directions à suivre cette lancée.

Quant au directeur du Paarib, Hervé François, « les travaux du Sigtas ont porté sur l’analyse et le paramétrage de toute nature d’impôts administrés par la direction générale des impôts ». Il s’est aussi félicité de ce que le défi lancé lors du démarrage des travaux, ait été relevé, au regard des résultats obtenus ; lesquels résultats permettent de croire au projet. Selon lui, « les investissements faits dans le cadre de la réalisation de ce projet sont importants ».

Notons que le fait que le portail e-services fonctionne de concert avec le Sigtas, les représentants et les contribuables enregistrés pour qui des comptes sont ouverts, pourront effectuer des déclarations sans se rendre dans l’administration des impôts.

(Source : TIC Mag, 20 mars 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)