twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Retrait et paiement par cartes bancaire : L’Uemoa se met aux normes internationales

vendredi 16 septembre 2005

Dans le monde de la finance, les transactions se font de plus en plus par carte bancaire. La méthode est très commode... mais pas très sûre. C’est pour remédier à ce problème de fiabilité que le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africain (Gim-Uemoa) a été mis en place, annonce une note explicative parvenue à notre rédaction. Fruit de la volonté de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) de “ procéder à la réforme des systèmes et moyens de paiement ”, le Gim-Uemoa à pour ambition de définir un “ cadre réglementaire et sécuritaire pour le système interbancaire monétique de retrait et de paiement par carte bancaire ”. Il compte déjà 48 membres installés dans les huit pays de l’Uemoa.

Par la création de ce Gie à caractère régional, l’Uemoa se hisse au standard international en matière d’utilisation de la carte bancaire. Les normes admises à ce jour par tous les acteurs monétiques s’appellent “ normes Emv ” (Europay, Mastercard, Visa), mises en place depuis 1996. Les “ normes Emv ” présentent les garanties requises pour “ combattre la fraude liée aux paiements ” par puce. Cette mise à niveau est un impératif car “ à partir du 1er janvier 2006, la fraude sur une transaction monétique incombe à la partie qui ne se serait pas mise aux normes Emv ”. Par conséquent, le Gim-Uemoa recommande à ses membres la mise aux normes Emv de leurs matériels et solutions monétiques. À cet effet, un séminaire de formation sera organisé du 20 septembre au 05 octobre à Dakar.

M. DIANE (stagiaire (Source : Le Soleil, 16 septembre 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)