twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Renouvellement de la licence d’Orange : le M23 n’exclue pas une plainte contre l’Etat du Sénégal

mardi 19 juillet 2016

Le mouvement du 23 juin va renouer avec la mobilisation des grands jours le 28 juillet prochain. Cette organisation de la société civile fustige le renouvellement de la concession d’Orange pour 17 ans par l’Etat du Sénégal. Pour le M23, il ne s’agit ni plus, ni moins que d’une « recolonisation ». Le coordinateur, Mamadou Mbodj et ses camarades, disent envisager une plainte contre le Sénégal : « On va avoir un vaste pool d’avocats qui va étudier la question parce qu’aujourd’hui, on n’a pas les textes, on a juste les communiqués de l’Artp et de la Sonatel. » Le M23 met en garde les autorités : » Nous ne sommes pas d’accord et nous nous opposerons par tous les moyens ».

Des syndicats d’enseignants, et non des moindres, ont décidé de se joindre à la lutte. Il s’agit entre autres du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes), du Grand cadre des syndicats de l’enseignement, du Cadre unitaire des syndicats de l’enseignement (Cusems). Tous disent partager la colère du Mouvement du 23 juin.

Au mois de juin dernier, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes avait officialisé le renouvellement de la convention de concession avec la Sonatel. Le groupe avait alors mis sur la table du gouvernement 100 milliards de francs CFA (68 milliards pour la concession de 17 ans et les 32 restants, pour la 4 G). Cela faisait suite à l’annonce par le régulateur de la fermeture de l’appel à candidature pour l’obtention de la licence de 4e génération aux opérateurs présents au Sénégal. Le patron de l’Artp, Abdou Karim Sall, avait brandi des sanctions parce que selon lui, Orange, Tigo et Expresso s’étaient mis d’accord pour ne pas soumissionner. Il avait parlé d’entente illicite avant de dire finalement que c’en était pas une après explications des sociétés de téléphonie.

Ousmane Guèye

(Source : CIO Mag, 19 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)