twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rencontre des académies Cisco de la sous-région : Pour une mise à jour du programme informatique

mercredi 14 mai 2008

La troisième rencontre des académies Cisco pour l’Afrique francophone s’est, tenue les 12 et 13 mai à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Ce séminaire, qui se veut ‘un moment de partage d’expérience pratique’ sur les nouveaux programmes et les technologies innovantes, va créer un cadre de dialogue entre académies, entreprises et employeurs pour le développement des représentants du Cisco systems.

L’objectif de cette rencontre périodique, qui ne se déroule que dans les pays abritant des académies Cisco, est de développer et de maintenir la qualité de l’enseignement en offrant des sessions techniques de qualité aux instructeurs. Ainsi, le séminaire permet de donner ‘des guides efficaces et pratiques aux académies pour une meilleure gestion de leur académie et de fournir une mise à jour sur les nouveaux programmes scolaires y compris les mises à jour techniques’. Au sortir de ces rencontres, qui ont pris fin hier, les instructeurs du programme Cisco devraient être mieux outillés sur l’utilisation des nouveaux outils informatiques comme le Packet Tracer, le Netlab.

Le Cisco, présent dans 160 pays dans le monde dont 46 en Afrique, est la première société mondiale de réseaux informatiques. Le programme Cisco networking academy vise à établir un partenariat avec les institutions scolaires pour former les jeunes aux Technologies de l’information et de la communication (Tic). Le programme existe au Sénégal depuis 2003. Il a favorisé la mise en place d’un certain nombre de modules de formation qui permet aux étudiants de maîtriser les outils d’administration des réseaux et les notions de base des Tic.

Le centre de calcul informatique de l’Ucad, depuis un an, renseigne son directeur, Dr Ibrahima Niang, intègre la formation Cisco au niveau de ses curricula. ‘Ce qui permet à nos étudiants en informatique, en plus de leur diplôme de Master ou de Licence, de sortir avec des certifications Cisco’, indique t-il. Grâce au partenariat entre le Cisco et l’Ucad, qui a été la première académie régionale en Afrique de l’Ouest francophone, vingt autres académies locales ont été créées pour former plusieurs instructeurs.

Khady Bakhoum

(Source : Wal Fadjri, 14 mai 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)