twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Remise de 107 tablettes numériques pour appuyer la collecte de données agricoles

jeudi 21 décembre 2017

Le projet de Développement d’une résilience à l’insécurité alimentaire récurrente au Sénégal (DRIARS), compte appuyer la collecte de données agricoles en remettant 107 tablettes numériques à la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (DAPSA), a constaté, l’APS.

La convention entre ces deux structures, a pour objectif d’accompagner la DAPSA dans sa mission régalienne d’impulsion, de coordination et de suivi des activités agricoles, a indiqué, Cheikh Oumar Ndiaye, coordonnateur du projet DRIARS.

S’exprimait, jeudi, lors de la remise symbolique des tablettes numériques, M. Ndiaye a précisé que ces outils vont contribuer à la mise en œuvre des enquêtes agricoles.

"La pertinence de cet appui, réside dans le rôle prépondérant de la génération et du traitement de l’information agricole dans le développement d’une résilience à l’insécurité alimentaire au Sénégal", a t- il souligné.

Ces tablettes, dont le coût est estimé à près de 14 millions de francs CFA, "vont permettre à la DAPSA d’améliorer sensiblement ses capacités d’intervention en matière de collecte de données et de célérité dans le traitement des informations statistiques", a souligné le coordonnateur du projet DRIARS.

Il a expliqué que l’enquête agricole est une opération statistique annuelle visant à estimer le niveau des principales productions agricoles des exploitations agricoles de type familial.

"A travers cet appui, le projet contribue à l’effort de la DAPSA dans le développement au Sénégal d’une agriculture durable et harmonieuse et à la mise en œuvre de plan stratégique de développement des statistiques agricoles et rurales", selon Cheikh Oumar Ndiaye.

"Nous avons des objectifs très ambitieux au niveau nationale en termes de production notamment arachidière et rizicole. Ils peuvent dès lors être mal interprétés. Ce qui fait qu’il y a un débat récurrent sur la validité des informations produites qui ne souffrent d’aucune contestation car, elles suivent un processus scientifique, normé au niveau international par toutes les structures", a-t-il argumenté.

(Source : APS, 21 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)