twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Réduction de 20 à 2,5 millions de la redevance sur les fréquences de TV

samedi 18 janvier 2014

Le président Macky Sall a réduit de 20 millions de francs CFA à 2,5 millions la redevance annuelle pour les fréquences principales de télévision, a annoncé vendredi soir à Dakar le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS).

"C’est le lieu de nous féliciter de la décision que vous avez prise de baisser, de 20 millions à 2,5 millions, la redevance annuelle pour les fréquences principales de télévision, et à un million pour les fréquences dérivées", a affirmé Madiambal Diagne, en présentant les vœux de nouvel an du CDEPS au chef de l’Etat et aux membres du gouvernement.

Cette décision est, à l’instar de celle portant sur l’effacement de la dette fiscale contractée par les entreprises de presse avant le 31 décembre dernier, une preuve de la "volonté" du président Sall d’"aider les médias à sortir de la situation de sinistre" dans laquelle elles se trouvent, a ajouté le président du CDEPS.

"Le même élan de générosité a aussi profité aux radios commerciales et aux radios communautaires", a-t-il signalé.

Madiambal Diagne, journaliste et administrateur du groupe de presse Avenir Communication (privé), a demandé au chef de l’Etat de veiller "au renforcement des moyens [devant] assurer un meilleur financement de l’audiovisuel public", et de "permettre aux médias privés de renforcer leurs parts de marché".

Le CDEPS a appelé le chef de l’Etat à "renforcer les missions du Conseil national de régulation de l’audiovisuel, en lui confiant l’une de ses fonctions naturelles dont il reste privé : la gestion et l’attribution des fréquences audiovisuelles".

Ont participé à la cérémonie, au palais de la République, de nombreux professionnels des médias et des membres du CDEPS, dont Mamadou Ibra Kane (Africome), Thierno Talla (3M Com), Baba Tandian (Direct Info, quotidien), Mamadou Oumar Ndiaye (Le Témoin, hebdomadaire) et El Hadji Ndiaye (2STV, télévision).

Mamadou Ibra Kane (Groupe futurs médias) et Bougane Guèye Dany (Dmédia), les directeurs généraux de l’APS, Thierno Birahim Fall, de la RTS, Racine Talla, du Soleil, Cheikh Thiam, et d’autres dirigeants d’entreprises de presse étaient aussi présents.

(Source : APS, 18 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)