twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rapport de la Cour des comptes : 3,739 milliards détournés à l’Artp

mercredi 1er juillet 2015

Le rapport 2013 de la Cour des comptes a été remis au Président de la République, hier. Plusieurs structures comme l’Artp, la Direction des bourses, la Caisse de sécurité sociale, la Société nationale de la réparation navale, le programme national de lutte contre la tuberculose... ont été épinglés. Mais là où il a été constaté le plus de manquements, c’est à l’Artp pour les gestions de 2008 à 2011, sous la direction de Ndongo Diao.

« Libération » informe que la Cour des comptes a découvert un détournement de 3.739.908.120 milliards à la date du 31 janvier 2012. Une somme colossale détournée du Fonds de développement universel des télécommunications (Fdsut), destinée à permettre à l’Artp de financer des activités autre que celles qui entrent dans sa mission.

"Libération", note que cette délinquance financière n’est que l’arbre qui cache la forêt de magouilles à l’Artp. En effet, parmi la multitude de cas de magouille révélés, la Cour des comptes a remis au grand jour l’affaire Sudatel en signalant que l’Artp a, dans une parfaite illégalité, abandonné des créances de plusieurs milliards de F Cfa que lui devait Expresso.

Il est également reproché à Ndongo Diao d’avoir fait une transaction douteuse de 5 milliards de Fcfa avec Amsa. L’Arp, sous le magistère de Ndongo Diaw, a arrosé de millions la Président de l’Agence nationale de l’Organisation de la conférence islamique, dirigé en son temps par Karim Wade. Autre irrégularité notée, selon le journal : l’ancien président, Abdoulaye Wade, avait requis les services du cabinet Aziz Dièye. Mais lorsqu’il s’est agi de payer, il a envoyé la facture à l’Artp qui s’est acquitté de la prestation.

(Source : Seneweb, 1er juillet 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)