twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rapport d’Ericsson sur la mobilité : 70 % de la population mondiale utilisera des smartphones d’ici 2020

mardi 9 juin 2015

La technologie mobile avancée sera omniprésente au niveau mondial d’ici 2020 avec 70 % de personnes qui utiliseront des smartphones et 90 % couverts par les réseaux mobiles haut débit.

  • Les abonnements aux smartphones vont plus que doubler d’ici 2020 et atteindre 6,1 milliards. Près de 80 % de ces nouveaux abonnements seront issus de l’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique.
  • D’ici 2020, 80 % de tout le trafic de données mobiles proviendront des smartphones. L’Amérique du Nord et l’Europe continueront d’avoir le taux d’utilisation des données le plus élevé par smartphone.
  • Le trafic vidéo devrait croître de 55 % par an jusqu’en 2020, mené par les services de streaming vidéo et une présence croissante de la vidéo dans le contenu en ligne.

Les résultats de la dernière édition du Rapport d’Ericsson (NASDAQ : ERIC) sur la Mobilité, qui vient d’être publié, montrent que le nombre total d’abonnements mobiles au 1er trimestre 2015 était d’environ 910 millions en Afrique, dont 21 millions de nouveaux abonnements. Le rapport montre en outre que d’ici 2020 l’usage de la technologie mobile de pointe sera banalisé dans le monde entier : les abonnements aux smartphones auront plus que doublé, atteignant 6,1 milliards ; 70 % de la population mondiale utilisera les smartphones, et 90 % des gens seront couverts par les réseaux mobiles haut débit.

Le rapport, qui fournit une mise à jour complète sur les tendances mobiles, montre que la croissance dans les marchés matures provient d’un nombre croissant d’appareils par personne. Dans les régions en développement, elle vient d’une hausse significative du nombre de nouveaux abonnés, étant donné que les smartphones deviennent plus abordables ; près de 80 % des abonnements supplémentaires de smartphones d’ici la fin de l’année 2020 viendront de l’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient, et de l’Afrique.

Le rapport montre qu’en Afrique sub-saharienne les abonnements GSM/EDGE seuls resteront prédominants jusqu’en 2020, en raison du nombre élevé de consommateurs à faibles revenus qui utilisent des appareils 2G.

La hausse continue des smartphones s’accompagne d’une croissance accélérée dans l’utilisation des données : les données via smartphones sont supposées augmenter de dix fois d’ici 2020, alors que 80 % de tout le trafic des données du mobile viendra des smartphones. L’utilisation moyenne mensuelle de données par smartphone en Amérique du Nord passera de 2,4 Go aujourd’hui à 14 Go d’ici 2020.

Selon Rima Qureshi, Vice-Président Senior, Directeur de la Stratégie d’Ericsson, « Cette immense croissance dans la technologie mobile de pointe et l’utilisation des données, poussées par une augmentation de la connectivité mobile et par l’adoption du smartphone, apparentera la grande révolution de données d’aujourd’hui à l’arrivée de la disquette. Nous voyons le potentiel de transformation à grande échelle, apportant une multitude de possibilités pour les opérateurs télécoms et les autres à conquérir de nouveaux flux de revenus. Mais il faut aussi davantage mettre l’accent sur la prestation efficace des coûts et sur l’ouverture à de nouveaux modèles d’affaires pour la concurrence et pour rester efficace ».

Une gamme croissante d’applications et de modèles d’affaires associés à la baisse des coûts des modems sont des facteurs clés qui déterminent la croissance des appareils connectés. S’y ajoutent les nouvelles utilisations qui se dessinent pour les applications de courtes et longues portées, menant à une croissance encore plus forte des appareils connectés qui progressent. Les prévisions d’Ericsson, indiquées dans le rapport, indique que 26 milliards d’appareils seront connectés d’ici 2020, ce qui confirme que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre la vision de 50 milliards d’appareils connectés.

Chaque année jusqu’en 2020, le trafic vidéo mobile va croître à un rythme stupéfiant de 55 % par an et constituer environ 60 % de tout le trafic des données mobiles d’ici la fin de cette période. La croissance est largement menée par l’évolution des préférences des utilisateurs pour les services de streaming vidéo, et la présence croissante de la vidéo dans le contenu en ligne y compris dans l’information, la publicité et les médias sociaux.

Lorsqu’on regarde la consommation de données sur les marchés du haut débit mobile avancé, les résultats montrent qu’une proportion importante de trafic est générée par un nombre limité d’abonnés. Ces utilisateurs de données lourdes représentent 10 % du total des abonnés, mais génèrent 55 % du trafic total de données. La vidéo est dominante chez les gros utilisateurs, qui regardent généralement autour d’une heure de vidéo par jour, ce qui est 20 fois plus que l’utilisateur moyen.

Le rapport d’Ericsson sur la Mobilité partage des projections sur les données, des analyses et des éclairages sur le trafic mobile, les abonnements et le comportement des consommateurs pour fournir un aperçu des tendances actuelles du trafic et du marché dans la Société en Réseau d’aujourd’hui.

Ericsson effectue régulièrement des mesures de trafic dans plus de 100 réseaux dans toutes les grandes régions du monde. Des mesures détaillées sont faites dans un certain nombre de réseaux commerciaux WCDMA/HSPA et LTE dans le but de découvrir les différents modèles de trafic.

Outil pour la personnalisation des données

Pour accompagner le Rapport d’Ericsson sur la Mobilité, Ericsson a créé l’Outil d’Exploration du Trafic pour la création de graphiques et de tableaux personnalisés en utilisant les données du rapport. L’information peut être filtrée par région, abonnement, technologie, trafic et type d’appareil.

(Source : Ericsson, 9 juin 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)