twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Radios communautaires : Bacar Dia insiste sur le respect du cahier des charges

lundi 10 décembre 2007

Sous l’égide de l’Urac (Union des radios communautaires et en partenariat avec la radio Oxyjeunes et Enda Graf, un atelier s’est tenu ce week-end, au Cesti (Ucad), en vue de la mise sur pied d’un plan stratégique. Parmi les questions à l’ordre du jour, la réactualisation du cahier des charges, ainsi que le statut des radios communautaires. les études vont se poursuivre sur ces questions

Une réflexion initiée par l’Union des radios communautaires (URAC) en partenariat avec la radio communautaire Oxyjeunes et Enda Graf, a été menée ce week-end, sur le statut des radios communautaires. Cette rencontre sous forme d’atelier a réuni quelque 26 représentants de ces radios, dans les locaux du CESTI, à l’UCAD. Son objectif était de dresser une planification stratégique à l’intention des radios communautaires. La réflexion s’est appesantie sur la question du cahier de charge qui organise les activités de ces radios. L’actuel cahier de charge, élaboré avant même le développement des radios communautaires, est en déphasage avec les réalités actuelles. Il devrait donc être revu afin de mieux prendre en compte les spécificités de ces radios, une commission doit poursuivre la réflexion sur cette question. Autre aspect traité dans cet atelier, la charte des radios communautaires. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses sans que l’on sache qui est vraiment « radios communautaires ». Une charte devrait définir les missions et objectifs des radios dites communautaires. Sur ces questions les radios devront se conformer aux textes existants, notamment par rapport au cahier de charge.

Le ministre de la Communication, Bacar Dia, qui a présidé l’ouverture de cet atelier, a exprimé la volonté de son département, d’accompagner le processus d’instauration de radios communautaires fortes, au sein de l’Urac . Entre autres actions retenues, il y a la formation itinérante projetée au plan national pour le personnel de ces radios. « L’économie, la santé, la démocratie à la base, la formation, la prise en charge des préoccupations de la collectivité priment sur les informations de type « sensationnelles », a souligné Bacar Dia en s’adressant aux représentants des radios communautaires. Il leur a recommandé vivement de mettre en valeur le type d’information utile à la vie de la communauté, « la bonne information ». Il a assuré les représentants des radios de son soutien. A ce sujet, il leur a suggéré d’utiliser les moyens qui seront mis à leur disposition pour l’achat de matériel, pour leur fonctionnement, mais aussi et surtout pour la formation du personnel de ces organes de communication.

Relayant les préoccupations du chef de l’Etat, Bacar Dia a affirmé aux représentants des radios qu’un grand espoir est mis dans leur activité en tant que relais indispensable dont le gouvernement a besoin au sein de la société sénégalaise.

A l’occasion de cet atelier, la directrice du Cesti, Mme Eugénie R. Aw Ndiaye, s’est engagée à organiser des sessions de formation à l’intention des journalistes en langue nationale et d’élaborer un programme spécial pour les radions communautaires . L’ambassade de France, Enda Graf, ainsi que les partenaires de l’Urac s’accordent sur le même objectif qui consiste à aider les radios communautaires dans leur mission au service de la communauté.

Jean Pires

(Source : Le Soleil, 10 décembre 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)