twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Radicalisation sur Internet : le Directeur du CHEDS préconise une adaptation du discours aux jeunes

dimanche 4 novembre 2018

Le forum international sur la paix et la sécurité régulièrement organisé à Dakar démarre lundi prochain. La 5e édition comme les précédentes va faire une large place à la cybersécurité devenue un phénomène mondial qui touche tous les Etats. Lors de la conférence de presse préparatoire à l’événement, le directeur du Centre des hautes études de défense et de sécurité, Paul Ndiaye a estimé, pour sa part, qu’il serait pertinent, en sensibilisant les jeunes à la radicalisation sur Internet, d’adapter le discours pour qu’il soit conforme à leurs codes.

« Est-ce que le message traditionnel (…) est toujours valable ? Est-ce que ne faut pas, nous aussi, nous adapter au nouveau contexte qui fait que nous avons la capacité de transmettre ces valeurs traditionnelles par les mêmes canaux utilisés par les terroristes ?, s’interroge le Général de Brigade selon qui « vous ne pouvez pas échanger avec quelqu’un, lui transmettre des modes de comportement et des valeurs quand il ne vous écoute pas ou quand vous n’êtes pas dans le même contexte parce que lui vit dans son contexte ».

L’événement qui rassemble de nombreux Chefs d’Etat et de gouvernements africains, des partenaires internationaux et de multiples acteurs de la paix et de la sécurité va se dérouler cette année les 05 et 06 novembre a un programme chargé. L’ouverture officielle sera suivie d’un panel des hautes personnalités et présidents de la République avant la première plénière qui va porter sur le thème « Droit, Justice et libertés face aux enjeux sécuritaires ».

Les allocutions officielles seront également un moment fort de la rencontre. Le ministre des affaires étrangères de la France et son homologue sénégalais sont annoncés à la prise de parole au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio. Le « cyberespace et la prévention de l’extrémisme violent et de la criminalité organisée » devrait aussi être débattu par des experts de hauts niveau.

Elimane

(Source : CIO Mag, 4 novembre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)