twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rachat par Wari – Les travailleurs de Tigo s’interrogent : « Ça pose problème… »

mercredi 8 février 2017

Les salariés de Tigo réagissent suite à la cession de leur société à Wari. Estimant le montant de la transaction modique, les syndicalistes tranchent que Tigo vaut plus que 80 milliards de F CFA.

Dénonçant leur mise à l’écart dans le processus, ces travailleurs saluent toutefois la transaction entre Millicom international et Wari.

« Nous avons toujours demandé à ce que l’expertise locale puisse être valorisée. Aujourd’hui, nous ne pouvons que nous réjouir du fait qu’un Sénégalais ait rachèté Tigo », campe le secrétaire général des travailleurs de Sentel Telecom, invité de Rfm matin.

Seulement, sur le prix de cession à 80 milliards de F CFA, Badara Seck et Cie veulent « savoir clairement qu’est-ce qui a été cédé ».

« Si c’est la compagnie qui a été cédé dans son intégralité, il va falloir qu’on le spécifie. Si c’est le cas, ça pose problème parce que Tigo a fait des investissements ces dernières années qui dépassent le montant auquel il a été cédé aujourd’hui. En plus, Tigo a un chiffre d’affaires qui dépasse ce montant. Nous ne pouvons pas comprendre que l’entreprise ait été cédé à ce montant », soutient le syndicaliste.

Badara Seck et Cie qui se préoccupent de la sauvegarde des emplois, ont toujours en travers de la gorge les conséquences de l’externalisation enclenchée dans leur entreprise depuis un (1) an.

« Ces employés ont fait face à une menace de licenciement économique qui, heureusement, a été encadrée par les autorités de ce pays et ça a abouti à des départs volontaires. Il y a eu des négociations entre ces employés et la Direction. Il y en a eu 25 », pose le syndicaliste.

(Source : Pressafrik, 8 février 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)