twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RSE : Ericsson bon élève des Nations-Unies

mercredi 22 avril 2015

4 millions de personnes dont 500 000 africains ont bénéficié des programmes « Technologie pour le Bien » d’Ericsson selon le rapport 2014 sur le développement durable de la firme.

Ericsson a publié son 22e rapport de Développement durable et de Responsabilité d’entreprise qui fait le résumé de ses réalisations durant l’année 2014 dans les domaines suivants : entreprise responsable ; énergie ; environnement et climat ; communication pour tous. Ce rapport dont les bonnes feuilles nous été communiqué souligne qu’au cours de l’année 2014, la société a dépassé ses objectifs en fournissant l’accès à la communication pour tous en ayant un impact positif sur quatre millions de personnes à travers le monde grâce à ses programmes de Technologie pour le Bien. Le portefeuille d’Ericsson permet à 4 millions de personnes dans le monde de bénéficier des programmes Technologie pour le Bien dans des domaines comme l’inclusion financière, l’éducation et l’action humanitaire poursuit le document.

« Dans la société en réseau, tout et tous seront connectés en temps réel. En tant qu’entreprise de TIC de premier plan, notre rôle est de mener cette transformation, ouvrant de nouvelles façons d’innover, de collaborer et de responsabiliser les gens, les entreprises et la société. Nous voulons nous assurer que la connectivité ouvre la voie pour le développement social et économique durable et équitable de l’environnement », a déclaré Hans Vestberg, Président Directeur Général d’Ericsson.

Selon la même source actuellement, plus de 500 000 personnes dans 12 pays en Afrique subsaharienne bénéficient de la connectivité dans le cadre du Projet des Villages du Millénaire (PVM). Cette connectivité a permis d’introduire un certain nombre de programmes, y compris Connect to Learn (Se connecter pour apprendre), l’initiative mondiale d’éducation qui permet l’accès à une éducation secondaire de qualité, particulièrement aux filles, en fournissant des TIC dans les écoles des communautés éloignées et qui manquent de ressources, grâce au haut débit mobile. Cette initiative a été lancée dans 21 pays, dont neuf en Afrique subsaharienne, profitant à 50 000 étudiants.

Il faut souligner qu’Ericsson est la première entreprise de TIC – et l’une des cinq uniques entreprises tous secteurs confondus – à produire un rapport basé sur les Principes directeurs des Nations Unies sur l’entreprise et les droits de l’Homme, qui a été établi plus tôt cette année. Démontrant à en croire le communiqué l’engagement de la société à gérer de façon transparente les risques liés aux droits de l’Homme dans l’ensemble de ses opérations.

« Notre ambition d’être un catalyseur responsable et pertinent de changement positif dans la société en réseau, commence par la conduite des affaires de façon responsable. Chaque année apporte de nouveaux défis et opportunités, mais la durabilité et la responsabilité sociétale sont devenues une partie intégrante de notre état d’esprit et de notre identité, et de l’impact que nous voulons avoir sur le monde », a affirmé Elaine Weidman – Grunewald, Vice-présidente, chargée du Développement durable et de la Responsabilité sociétale d’Ericsson.

En outre, Ericsson fournit à ses clients à travers le monde des services de reprise de produits dans le cadre de sa Responsabilité Elargie de Producteur. Le programme de gestion écologique d’Ericsson a, depuis son lancement en 2005, repris des déchets électroniques dans plus de 107 pays. En Afrique sub-saharienne, au début de cette année, Ericsson a noué un partenariat avec un client pour sensibiliser autour de cette initiative et reprendre les déchets électroniques ainsi que les téléphones mobiles, les ordinateurs personnels, et d’autres déchets électroniques domestiques chez les utilisateurs finaux.

Amayi Badji

(Source : Réussir business, 22 avril 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)