twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Questions autour d’un marché de 7 milliards FCFA remporté par ATOS

vendredi 31 juillet 2015

L’entreprise ATOS de l’ancien ministre français de l’Economie et des Finance, Thierry Breton, est en passe de remporter le juteux marché de 7 milliards FCFA pour l’acquisition et la mise en œuvre d’un système électronique intégré de l’informatique financière. Même si la commission, chargée de piloter le marché, a émis neuf réserves.

Dans les milieux financiers, des interrogations fusent autour d’un juteux marché lancé par le Projet de coordination des réformes budgétaires et financières (PCRBF). Si cette affaire soulève autant d’intérêts, c’est à cause du choix presque retenu d’attribuer le marché au groupe français, ATOS. A moins que ne se produise un miracle. En effet, conformément aux directives votées par les pays membres de l’Union Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), le Sénégal, à travers le PCRBF, a lancé l’appel d’offres pour l’acquisition et la mise en œuvre d’un système Electronique intégré de Gestion de l’Information financière. A la suite de cet appel d’offres, huit groupements se sont manifestés : Atos-GSIE Technologie-Bearing point-ADTF abec ATOS comme chef de file, Socitech SNDI/E-Sud développement, Catalyst-Kmpg/Infosyss, Intrasof-Ib Maroc Ba, CFAO Technologie-caciopee, Simac-Plateforme Technologies et enfin le groupement des Portugais Societech-Sil-Novabase. Après une première sélection, il ne restait qu’Intrasof-Ib Maroc Ba (Maroc), Catalyst-Kmpg/Infosys (Sénégal), Societech-Sil-Novabase (Portugal) et Atos-GSIE Technologie-Bearing point-ADTF abec ATOS (France). La commission des marchés a conclu que le groupement Catalyst-Kmpg-Infosys présentait la meilleure offre. Pour autant, un rebondissement spectaculaire va se produire à la suite du dépouillement des offres financières. Si le groupement Catalyst-Kmpg-Infosys a fait son offre dans la plus grande transparence en proposant 11 milliards FCFA, Atos-GSIE Technologie-Bearing point-ADTF abec ATOS aurait fait une proposition financière cachée de 7 milliards FCFA.

L’ombre de l’ancien argentier Français, Thierry Breton ?

Beaucoup de spécialistes estiment que l’offre technique doit peser plus sur celle financière, mais la commission des marchés, elle, a décrété que le marché devait revenir à Atos-GSIE Technologie-Bearing point-ADTF abec ATOS. Fait assez cocasse, la commission a béni le groupement français en émettant neuf réserves à son encontre qui n’ont pas été spécifiées.

Dans tous les cas, l’attribution provisoire du marché n’a pas encore fait l’objet d’une publication mais, d’ores et déjà, cette affaire nourrit les commentaires et pour cause des spécialistes estiment qu’ATOS et Cie proposent des solutions SAP au PCRBF alors que Catalyst-Kmpg-Infosys mise sur Oracle, un système plus connu au Sénégal. Pour exemple, c’est le même système qu’utilise la SONATEL entre autres. Les venues répétées à Dakar de Thierry Breton auront-elle pesé sur la balance ? Le président directeur général d’ATOS n’est personne d’autre que l’ancien ministre de l’Economie et des Finances français. Sa société qui a racheté Bull a aménagé dans un quartier de Dakar et lui-même dispose d’un appartement dans la capitale sénégalaise.

(Source : Africa News Agency,31 juillet 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)