twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Qualité de services : les régulateurs de la sous région prônent une meilleure harmonisation des fréquences frontalières

mardi 18 février 2020

La situation de l’utilisation des fréquences aux frontières entre le Sénégal, le Mali, la Mauritanie, la Guinée, la Gambie et la Guinée Bissau reste un grand défi pour les régulateurs nationaux et les opérateurs.

Depuis 2009, la question est en étude entre les pays. Elle a abouti à l’adoption d’un cadre de coordination de l’utilisation des fréquences aux frontières dont l’objectif est d’harmoniser cette utilisation afin d’éviter les brouillages préjudiciables et de garantir la qualité de services des réseaux de télécommunications.

Pour prendre en compte les avancées technologiques et apporter des solutions aux problèmes actuels de roaming non intentionnelle et d’interférences entre opérateurs de télécom, le directeur général de l’ARTP souligne que “ l’évolution des besoins des populations doit obliger les régulateurs à procéder à des révisions périodiques de cet accord et d’intégrer les réalités spécifiques des autres pays”.

Selon Abdoul Ly, qui a présidé cette rencontre hier, “ l’accent doit être mis sur l’amélioration de la couverture, de la qualité de service, la promotion de l’innovation, la réduction des tarifs des communications pour satisfaire les besoins des consommateurs surtout ceux qui vivent dans les zones rurales ou frontalières”

Un signal fort a été lancé aux participants des différents pays qui souhaitent dans les plus bref délais, apporter des solutions aux problèmes de roaming non intentionnelle et des interférences.

(Source : Social Net Link, 18 février 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)