twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Publicité « mensongère, escroquerie » : La ligue des consommateurs porte plainte contre Tigo

samedi 3 décembre 2011

La ligue des consommateurs du Sénégal, par le biais de son Président, le professeur El Hadji Niang, a adressé un recours hier, auprès de l’Artp, contre l’opérateur de téléphonie Tigo, pour dénoncer sa campagne publicitaire « une promotion bonus 100% », qu’elle qualifie de « publicité mensongère, voire d’escroquerie ». A travers cette plainte, dont Rewmi quotidien détient une copie, El Hadji Niang interpelle l’Artp à s’atteler à la réparation des préjudices moral et financier subis par les consommateurs et à la prise de sanctions à l’égard de l’opérateur en question, en vue d’une action disciplinaire et préventive, contre toute tentative de récidive.

« Depuis le 21/11/2011, l’opérateur de téléphonie tigo a lancé, à travers la presse écrite, son site internet, divers moyens (affiches, flyers), une campagne publicitaire ayant pour objet un bonus de 100% tous les jours vers tous les opérateurs. Parallèlement à cette mesure, tigo a procédé à une hausse de son tarif et applique un prix TTC de la communication à 2.4 F TTC, la seconde. Une analyse synoptique du tarif des appels tigo vers tigo objective, à cet effet, une hausse de 65 %, entre 6 heures et 20heures et une hausse 400%, le soir », s’indigne EL Hadji Niang, Président de la ligue des consommateurs du Sénégal.

En effet, pour le défenseur des consommateurs, « les impacts de cette hausse faramineuse sur la poche du consommateur, sont négatifs à tout point de vue aussi bien aux heures de travail (6h-20h) que pendant les périodes de communication sociale (20 h - 6 h) ».

Qualifiant ces manœuvres de nauséabondes, au plan moral et éthique, et y voyant même une volonté de manipuler la conscience et le comportement des consommateurs, les poussant à consommer plus, inconsciemment, M. Niang pense qu’elles pourraient être qualifiées de supercherie, de publicité mensongère, voire d’escroquerie. C’est au regard de ce préjudice incommensurable, selon toujours son Président, que la ligue des consommateurs du Sénégal, fidèle à son crédo de défendre les intérêts des consommateurs, la morale et l’éthique dans la transaction commerciale, a porté cette affaire devant l’ARTP. Elle demande à l’organe de régulation, de prendre toutes les mesures idoines pour la réparation du préjudice moral et financier subi par les consommateurs. Mieux, la ligue exige des sanctions à l’égard de l’opérateur en question, en vue d’une action disciplinaire et préventive contre toute tentative de récidive.

Sékou Dianko Diatta

(Source : Rewmi, 3 décembre 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)