twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protégé par une grande dame L’ex-Dg de l’Art est toujours en « liberté »

jeudi 29 septembre 2005

Malgré le gros trou d’un demi-milliard et d’autres fautes graves constatées sur sa gestion de l’agence de régulation des télécommunications (Art), El Hadji Malick Guèye ancien directeur de ladite société est toujours en « liberté ». Une situation de fait qui irrite dans les milieux proches de ce dossier. Et certains soupçonnent même que c’est l’aile protectrice d’une grande dame de la République, amie intime de la mère de Malick Guèye qui serait à l’origine de cette « impunité ». Quatre mois après son limogeage de la tête de l’Art, l’ex-Dg Malick Guèye n’est toujours pas arrêté. Même si du reste, il est placé sous contrôle judiciaire. Pourtant, les enquêteurs de l’Ige et leurs homologues de la Dic, ont décelé d’énormes fautes de gestion de sa part. Celles-ci vont de l’octroi de marchés de gré à gré au détournement de deniers publics, en passant par des surfacturations. Sans oublier ce que des agents de l’Art qualifient de « scandale du bâtiment », avec la somme de 8 millions de francs Cfa que Malick Guèye « payait » chaque mois, en guise de loyer de l’agence. Là-dessus, les enquêteurs ont découvert une véritable arnaque. Car, ledit loyer s’élève en réalité à moins de 4 millions de francs Cfa par mois. Autre élément qui enfonce davantage l’ancien directeur de l’Art : le « château » qu’il était en train de construire au niveau du secteur des Allemadies. « Tous ces éléments et tant d’autres, sont connus des enquêteurs », affirme notre interlocuteur. Ce dernier se désole ainsi du fait que jusqu’à présent, le dossier ne soit pas encore bouclé. « Mais je peux vous dire que les enquêteurs sont déçus par les actes de grand banditisme économique qu’ils ont constatés ». Puis, poussant un véritable cri du cœur, il dénonce la protection de Malick Guèye par une grande dame de la République qui serait l’amie intime de sa mère. Il va même jusqu’à regretter des agissements dont le but est de faire disparaître des éléments compromettants pour l’ex-Dg. Mais à en croire une autre source proche du dossier, les enquêteurs, conscients de la culpabilité de Malick Guèye, ont entamé une course contre la montre. « Ils veulent conclure l’enquête et transmettre le dossier au Procureur qui, le cas échéant, va saisir le juge ». Quant à Malick Guèye qui se trouve actuellement dans un endroit inconnu, il doit se demander jusqu’à quand il pourra vivre sous le parapluie de sa « grande » protectrice.

Sérigne Saliou Samb

(Source : L’Observateur, 29 septembre 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik