twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données personnelles : Une dizaine de pays africains adopte les textes du réseau

jeudi 22 septembre 2016

Les rideaux sont tombés sur la IIe édition du Forum africain sur la protection des données personnelles (FA/PDP), le mercredi 21 septembre 2016, à Ouagadoudou. Cette rencontre d’échanges et de partages d’idées a permis l’adoption des textes statutaires du Réseau africain des autorités de protection des données personnelles (RAA/PDP) par les pays membres.

Le Forum africain sur la protection des données personnelles (FA/PDP), tenu à Ouagadougou les 20 et 21 septembre 2016, a accouché d’un bureau du Réseau africain des autorités de protection des données personnelles (RAA/PDP). Les pays membres de cette organisation ont adopté les textes régissant son fonctionnement.

Conformément aux textes, la durée du mandat de la présidence qui est tournante, est d’une année. Ainsi, la présidence du réseau devrait revenir au Bénin selon l’ordre alphabétique des pays membres (une dizaine) et la vice-présidence au Burkina Faso. Placé sous le thème : « Défis et perspectives de la protection des données personnelles dans le contexte africain ».

Le forum, qui est à sa IIe édition, a été organisé par la Commission de l’information et des libertés (CIL). De l’avis de la présidente de cette institution Marguerite Ouédraogo, les objectifs de ce forum ont été atteints.

En effet, il a permis, en plus de l’adoption des textes, d’échanger, entre autres, sur des thématiques d’actualité telles que les missions et les pouvoirs des Autorités de protection des données (APD) et la prise en compte des enjeux de la protection des données personnelles.

« Une collaboration franche et soutenue des autorités de protection de données est nécessaire pour nous prémunir, contre les velléités voilées de tous ceux qui entendent marchander les données personnelles de nos concitoyens », a interpellé la présidente de la CIL.

Pour elle, à l’heure où le monde donne de constater l’effectivité de l’expression « village planétaire », il est indéniable qu’aucune des ADP seule ne peut être en mesure d’assurer une protection optimale des données personnelles dans son ressort territorial.

« Notre responsabilité est très grande et cela, même si nombre de gens ne perçoivent pas encore la protection des données personnelles comme un secteur primordial.

C’est ainsi que nos actions futures communes devront permettre d’éviter que les populations africaines ne soient, demain, laissées à elles-mêmes par rapport à la protection de ces données », a-t-elle insisté.

Elle a par ailleurs lancé un appel à tous les pays africains présents qui n’ont pas encore emboité le pas dans la création de cadre juridique et/ou une institution de protection des données à saisir l’occasion, le train numérique globalisé est en marche et se nourrit des données à caractère personnel.

Paténéma Oumar Ouédraogo

(Source : Sidwaya, 22 septembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)